QUELLES SONT LES LARVES NUI­SIBLES ?

Maison et Travaux - - Réussir -

La pe­tite vrillette consomme l’au­bier des feuillus et des ré­si­neux. La grande vrillette se nour­rit aus­si du bois de coeur.

Le capricorne (photo) ne s’at­taque qu’aux ré­si­neux ; l’hes­pé­ro­phane, son cou­sin, aux feuillus.

Le lyc­tus, rare en France, ap­pré­cie l’au­bier des es­sences tro­pi­cales.

Le si­rex aime l’au­bier des bois fraî­che­ment cou­pés. À QUELLE VI­TESSE PRO­GRESSENT-ELLES ? Le dé­ve­lop­pe­ment d’une co­lo­nie est ra­pide. Une larve de vrillette se nour­rit pen­dant 3 ans (5 ans pour la larve de capricorne). Une fois adulte, elle se re­pro­duit vite car elle ne vit que 2 à 3 se­maines : elle pond 50 oeufs di­rec­te­ment sur le bois, ce qui en­gendre en­vi­ron 30 larves, dont une ving­taine ar­rive à terme. En trois gé­né­ra­tions (9 ans pour les vrillettes), la des­cen­dance at­teint ain­si quelque 8000 larves... LE CAS DES TER­MITES Cet in­secte consomme le coeur de tous les bois mais il fuit la lu­mière, ce qui le rend in­vi­sible. Ve­nant de la terre, il at­taque la struc­ture de la mai­son (plan­chers...) avant d’at­teindre la char­pente. Les bar­rières an­ti­ter­mites sont les seules pro­tec­tions ef­fi­caces (voir Mai­son &

Tra­vaux sept. 2013, p. 104).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.