UNIQUE EN MO­BI­LIER AUS­SI BIEN DE­HORS QUE DE­DANS

FA­CILE À TRA­VAILLER, LE CH­TAI­GNIER INS­PIRE DES CRÉA­TEURS DONT LES MEUBLES, PIÈCES ORI­GI­NALES, AL­LIENT SO­LI­DI­TÉ ET CONFORT.

Maison et Travaux - - Matériothèque -

Se­lon la fa­çon dont se pré­sente le châ­tai­gnier (ron­din, bois mas­sif, ou bois plus mince type van­ne­rie), l’as­pect des meubles et leur conser­va­tion dif­fèrent. Les bancs et tables fa­bri­qués en bois mas­sif peuvent res­ter de­hors en per­ma­nence. S’ils sont en ron­dins, ils ont un charme bu­co­lique qui in­vite au re­pos. En bois scié, ils peuvent avoir un de­si­gn clas­sique ou plus contem­po­rain mais tou­jours une ras­su­rante ro­bus­tesse. Faits de bois plus minces, se­lon des tech­niques de van­ne­rie, ou de pe­tits ron­dins, ils sont lé­gers et très dé­co­ra­tifs, et siègent vo­lon­tiers en ter­rasse l’été, mais pré­fèrent res­ter au sa­lon en hi­ver. Créa­tions d’ar­ti­sans pas­sion­nés, ce sont des meubles uniques par l’ori­gi­na­li­té de leurs formes et des bois mis en oeuvre. Dans les deux cas, le châ­tai­gnier per­met de créer un mo­bi­lier so­lide, ori­gi­nal et con­for­table.

TY­PIQUE ET CONVI­VIAL

ÉBÉ­NIS­TE­RIE FABAR.

Ins­pi­ré des savoir-faire tra­di­tion­nels al­sa­ciens, ce mo­bi­lier est as­sem­blé uni­que­ment par che­village. Fa­bri­qué en Al­sace. Chaise : 220 €, table : 850 €. De­si­gners A. Vi­de­lier et M. Man­gin.

JOYEUX CONTRASTE

DUPAS­QUIER ALAIN.

As­sises et dos­siers en bois scié, struc­ture en ron­dins écor­cés et non

écor­cés, le châ­tai­gnier offre au concep­teur une di­ver­si­té qui au­to­rise toutes les va­ria­tions pour

des pro­jets tou­jours uniques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.