Ma­gis­trale el­lipse

Maison et Travaux - - Idées Maison - AR­CHI­TECTE PHI­LIPPE DARD RÉA­LI­SA­TION ATE­LIER RI­CHARD BOYER

La pente est douce à gra­vir lorsque l’es­ca­lier des­sine une el­lipse. Cette forme com­plexe sup­pose de réa­li­ser des marches ba­lan­cées, sy­no­nymes de confort à la mon­tée comme à la des­cente. Ins­crit entre deux li­mons en la­mel­lé­col­lé ( h 90 cm, ép. 60 mm), l’es­ca­lier est en chêne de 37 mm pour les marches et de 23 mm pour les contre­marches. Les unes comme les autres s’en­castrent dans des en­tailles de 15 mm de pro­fon­deur réa­li­sées dans les li­mons, ce qui sup­prime tout sup­port en sous-face. Il est alors pos­sible de rap­por­ter un contre­pla­qué cin­tré (épais­seur 6 mm) qui, vis­sé dans une feuillure pra­ti­quée dans les li­mons, ha­bille en conti­nu le des­sous des marches. La hau­teur des li­mons est suf­fi­sante pour of­frir la sé­cu­ri­té, ils sont sim­ple­ment re­vê­tus d’une bande en chêne dé­billar­dée, à la ma­nière d’une main cou­rante. Les trous de pas­sage des vis sont oc­cul­tés par des bou­chons.

LA BONNE IDÉE Le des­sin d’une el­lipse aug­mente l’en­com­bre­ment de l’es­ca­lier, mais son élé­gance est mé­ri­tée dans un grand vo­lume.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.