Vide et plein de haut en bas

Maison et Travaux - - Idées Maison - AR­CHI­TECTE ANNE REYCHMAN, BCDE AR­CHI­TEC­TURE RÉA­LI­SA­TION ATE­LIER RI­CHARD BOYER

Toute l’élé­gance de cet es­ca­lier en la­mel­lé-col­lé de bam­bou se ré­vèle dans la lé­gè­re­té de la vo­lée droite conçue sans contre­marche afin de dé­ga­ger la vue. Les marches (lar­geur 70 cm, épais­seur 40 mm) re­posent sur des cor­nières mé­tal­liques scel­lées dans le mur. Pour of­frir plus de lé­gè­re­té, ces cor­nières s’en­castrent à fleur de bois dans une en­coche réa­li­sée sous les marches. De l’autre cô­té, la cor­nière, dont la par­tie cen­trale de l’aile ver­ti­cale est sup­pri­mée, est vis­sée sur le chant de la marche pour­vu de deux en­coches aux ex­tré­mi­tés. Le bas des ba­lustres re­pose sur cette cor­nière et s’en­castre dans les en­coches, en s’ajus­tant à fleur du dé­bord cen­tral de la marche. (En par­tie haute, les ba­lustres s’élèvent sur le pa­lier à 110 cm du sol pour for­mer un garde-corps. Un vis­sage dans le plan­cher de la tré­mie les sta­bi­lise.) Le bas de l’es­ca­lier s’en­roule au­tour d’un po­teau cen­tral de forme ovale qui monte jus­qu’au pla­fond de l’étage su­pé­rieur. On pro­fite de ce de­mi­cercle pour y in­té­grer des ran­ge­ments, fer­més par une porte bat­tante.

Ba­lustre

Marche

Cor­nière

LA BONNE IDÉE Le chan­ge­ment ra­di­cal de style d’une par­tie à l’autre de cet es­ca­lier lui confère

une forme unique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.