Com­pro­mis gain de place

Maison et Travaux - - Idées Maison - AR­CHI­TECTE GPLUSK AR­CHI­TECTES RÉA­LI­SA­TION SYS­TEM B

Pour re­lier ces deux ni­veaux de pe­tit vo­lume, l’es­ca­lier de­vait of­frir un en­com­bre­ment mi­ni­mum. Ré­duire l’em­prise au sol n’est pos­sible qu’avec des marches hautes, donc pé­rilleuses à fran­chir, ou avec des marches dé­ca­lées, dites à pas ja­po­nais, qui per­mettent de conser­ver une hau­teur agréable à fran­chir. C’est l’op­tion re­te­nue ici, sa­chant que le nombre de marches est li­mi­té par le faible écart entre les ni­veaux. En ef­fet, gra­vir un tel es­ca­lier ne doit pas ris­quer de faire perdre pied… Alors pru­dence oblige ! Réa­li­sé en MDF (épais­seur 19 mm), il est conçu avec des cubes de hau­teurs dif­fé­rentes, dis­po­sés en deux rangées pa­ral­lèles, les­quelles sont so­li­da­ri­sées par vis­sage. Les cubes de chaque vo­lée sont vis­sés la­té­ra­le­ment dans une joue en cré­maillère qui main­tient l’en­semble. Sur la par­tie ex­té­rieure, cette joue est dou

blée pour ren­for­cer la ri­gi­di­té de l’ou­vrage et per­mettre la fixa­tion du garde-corps. Ce­lui-ci est consti­tué de pan­neaux en verre feuille­té (2 x ép. 10 mm + 1 film) de h 130 x larg. 21,4 cm, jux­ta­po­sés pour dres­ser une pa­roi an­ti­chute. À leur base, les verres sont pris entre deux plaques en inox (20 x 20 cm) bou­lon­nées dans la struc­ture. Les marches en chêne (épais­seur 20 mm) sont vis­sées sur les cubes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.