Un ven­ti­la­teur à basse consom­ma­tion, si­non rien !

Maison et Travaux - - Le Point Sur… -

La consom­ma­tion électrique d’une VMC se me­sure en W-Th-C, qui est la puis­sance électrique moyenne du mo­teur de ven­ti­la­tion. Elle dé­pend du type de mo­teur choi­si pour pi­lo­ter le ou les ven­ti­la­teurs : stan­dard (cou­rant al­ter­na­tif) ou basse consom­ma­tion (cou­rant conti­nu). Plus éco­nomes, les mo­teurs basse consom­ma­tion uti­lisent en moyenne trois fois moins d’élec­tri­ci­té que les mo­dèles stan­dard.

Pour une VMC simple flux hy­gro équi­pée d’un mo­teur basse consom­ma­tion, comp­tez sur un coût de fonc­tion­ne­ment an­nuel moyen de 30 à 40 eu­ros.

Pour une VMC double flux, qui in­tègre deux ven­ti­la­teurs, pré­voyez un coût de fonc­tion­ne­ment an­nuel moyen deux fois plus éle­vé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.