Le ra­fraî­chis­se­ment en été… sous cer­taines condi­tions

Maison et Travaux - - Le Point Sur… -

En été, la VMC double flux ne ra­fraî­chit la mai­son que quand l’air ex­té­rieur est plus frais que l’air ex­trait, donc plu­tôt la nuit. Dans ce cas, mieux vaut choi­sir un mo­dèle avec « bi­passe » (ceux d’en­trée de gamme n’ont pas tous cette op­tion), qui per­met d’in­ter­rompre la ré­cu­pé­ra­tion de cha­leur : ce­la évite que l’air neuf ne soit ré­chauf­fé au contact de l’air ex­trait !

Cer­tains mo­dèles pro­posent même une op­tion sur­ven­ti­la­tion. Elle per­met d’aug­men­ter le dé­bit pen­dant la nuit lorsque la tem­pé­ra­ture ex­té­rieure est la plus basse. Son im­pact est ce­pen­dant as­sez li­mi­té.

Il est aus­si pos­sible d’as­so­cier un puits ca­na­dien à la VMC. L’air neuf est ra­fraî­chi en pas­sant dans une ca­na­li­sa­tion en­ter­rée à 2 mètres de pro­fon­deur avant d’être in­suf­flé dans la mai­son. On gagne quelques de­grés, mais le sur­coût est éle­vé (à par­tir de 3 000 eu­ros HT).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.