Les sys­tèmes com­bi­nés

Maison et Travaux - - Le Point Sur… -

Les sys­tèmes « 3 en 1 » as­so­cient VMC double flux et échan­geur ther­mo­dy­na­mique. Ils in­tègrent une pompe à cha­leur qui ap­porte à l’air ex­té­rieur un sur­croît de cha­leur avant d d’être être in­suf­flé dans la mai­son. Ils peuvent suf­fire à chauf­fer une mai­son à très basse con consom­ma­tion

d d’éner­gie. Ils ra­fr ra­fraî­chissent éga­lem éga­le­ment en été. Il faut tou tou­te­fois ajou­ter à la consom­ma­tion consom électrique d des ven­ti­la­teurs celle de la P PAC.

On trouv trouve sur le même prin prin­cipe des sys­tèmes « 4 en 1 » qui as­surent en plus la pro­duc­tion d’eau chaude sa­ni­taire. Plu Plu­tôt des­ti­nés au neuf, ils sont très chers : de 18 000 à 20 000 eu­ros TTC four­ni po­sé pour le sys­tème « T.Zen » d’Aldes, par exemple.

Plus rai­son­nables pour le por­te­feuille, les sys­tèmes « 2 en 1 » as­so­cient ven­ti­la­tion et chauffe-eau ther­mo­dy­na­mique. Moins bruyants que les chauf­feeau ther­mo­dy­na­miques sur air am­biant, ils va­lo­risent la cha­leur de l’air ex­trait pour as­su­rer les be­soins sa­ni­taires. L’ap­pa­reil peut être ins­tal­lé dans le vo­lume chauf­fé. La tem­pé­ra­ture de l’air ex­trait, qua­si constante, as­sure un ren­de­ment op­ti­mal : la consom­ma­tion électrique est 2,5 à 3 fois moindre que celle d’un chauffe-eau électrique. Comp­tez de 3 000 à 3 500 eu­ros HT pour la four­ni­ture et la pose.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.