CHASSE AU GASPI: ISOLEZ VOS COMBLES

Maison et Travaux - - La Une - STÉ­PHA­NIE LACAZE- HAERTELMEYER

Agir sur les vo­lumes sous les toits en les iso­lant as­sure un meilleur confort dans la mai­son et de nettes éco­no­mies d’éner­gie. Alors que les dé­per­di­tions sont de 13 % par les portes et fe­nêtres, elles grimpent à 30 % par le toit. Aus­si, iso­ler les sols de ses combles per­dus al­lège vrai­ment la fac­ture de chauf­fage en hi­ver et rend éga­le­ment l’ha­bi­tat moins sen­sible aux coups de cha­leur en été. Mais quel iso­lant choi­sir et sous quelle forme ?

Op­tez pour des pro­duits es­tam­pillés Acer­mi. En in­té­grant cette cer­ti­fi­ca­tion dans leur pro­duc­tion, les fa­bri­cants s’en­gagent à réa­li­ser un contrôle conti­nu. Cette marque as­sure que le pro­duit pos­sède les ca­rac­té­ris­tiques an­non­cées sur l’éti­quette.

Choi­sis­sez des iso­lants dont la ré­sis­tance ther­mique, ex­pri­mée en R, est au moins égale à 7 m2.K/W : per­for­mance mi­ni­male exi­gée dans les combles per­dus pour ac­cé­der aux aides fis­cales ( voir en­ca­dré).

Dé­ci­dez entre rou­leaux ou pro­duits à souf­fler, avec ce comparatif réa­li­sé pour 80 m2 de combles per­dus.

■ Pen­sez à iso­ler vos combles per­dus ! En une jour­née maxi­mum, cette opé­ra­tion met fin à la plus grande dé­per­di­tion ther­mique d’une mai­son : celle du toit, es­ti­mée à 30 %.

Dé­rou­lé ou pro­je­té, l’iso­lant doit avoir

une épais­seur dé­ter­mi­née pour

être ef­fi­cace et don­ner droit aux

aides fis­cales.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.