De­si­gn et per­for­mances

Élec­triques, à eau chaude, mixtes, à basse tem­pé­ra­ture, ces radiateurs as­surent un confort au cas par cas, et par­ti­cipent à l’am­biance.

Maison et Travaux - - Travaux - CA­THE­RINE LEVARD

1 Souple à rac­cor­der

Do­té de rac­cords adap­tables aux sys­tèmes en basse tem­pé­ra­ture, et de brides de mon­tage spé­ciales qui per­mettent de le rac­cor­der avec des tubes flexibles, il s’ins­talle ai­sé­ment (ali­men­ta­tion par pompe à cha­leur, ou par plan­cher chauf­fant). Sa cha­leur rayon­nante est par­ti­cu­liè­re­ment agréable pour adou­cir la tem­pé­ra­ture de la salle de bains et sé­cher les serviettes. Avec sa fa­çade ex­tra-lisse, toutes les pièces lui conviennent. De 512 à 1047 W. H 130 à 200 cm, larg. 50 à 70 cm. En acier, 50 co­lo­ris au choix, finition mate ou brillante. Avec ou sans barre. À par­tir de 635,50 € HT. « Fi­na ». Zehn­der.

2 Confort multiplié par 3

Do­té de la tech­no­lo­gie « Triple Confort Sys­tème », ce ra­dia­teur électrique de salle

de bains, à souf­fle­rie, as­sure une tem­pé­ra­ture constante de la pièce, qu’il soit cou­vert de serviettes ou non. Il se règle à 23 °C mi­ni­mum à l’heure du bain, à 20 °C (en mode « Confort ») lorsque l’on est ha­billé, et à 17,5 °C (mode « éco ») si la pièce est vide. La pro­gram­ma­tion « cycle douche » pi­lote au­to­ma­ti­que­ment l’ap­pa­reil ce qui ré­duit la consom­ma­tion jus­qu’à 25 %. H 115 x larg. 55 x P 15 cm, 1500 W (500 W pour le ra­dia­teur + 1000 W pour la souf­fle­rie) : 549 € HT. « Ve­nise Ven­ti­lo Triple Confort Sys­tème ». Sau­ter.

3 Très in­dus­triel dans l’âme

Grâce à ses fines la­melles dis­po­sées en spi­rale au­tour du tube de chauf­fage, il dif­fuse une cha­leur très agréable qui cir­cule ef­fi­ca­ce­ment dans la pièce. Existe en blanc, noir mat, ar­gen­té, chrome. À eau chaude : L 100/150/200 cm, ø de 13 à 19 cm ; de 269 à 831 W. Ver­sion électrique : L 100/150/200 cm, ø 18 cm ; de 500 à 1000 W. De 462 à 1 257 € (mo­dèle eau chaude). De 1 020 à 1 808 € (mo­dèle électrique). « Flow Form ». Run­tal.

4 Car­ré­ment de­si­gn

Les tubes ra­diants de ce sèche-ser­viette sont de sec­tion car­rée, ins­crits dans un cadre en acier émaillé, qui rem­place les col­lec­teurs ha­bi­tuels. De 347 à 1197 W. En L 120 x larg. 46 cm (éga­le­ment dis­po­nible en 90 x 46, 150 x 30, et 180 x 70 cm). 60 fi­ni­tions (co­lo­ris et ef­fets). À par­tir de 665 € (ver­sion hy­drau­lique), 823 € (ver­sion électrique) et

774 € (mixte). « Quar ». Brem.

5 Atout min­ceur

Son corps ul­tra­plat est ré­duit à 16 mm grâce aux ma­té­riaux nou­veaux qui entrent dans sa com­po­si­tion. La sur­face est pla­quée en chêne, wen­gé, ébène de Ma­cas­sar, ou en alu­mi­nium ano­di­sé. Plu­sieurs co­lo­ris (nuan­cier Run­tal) : ici, vert Le Cor­bu­sier. Ver­sion eau chaude, de 399 à 1064 W. Ver­sion électrique, de 350 à 1000 W. H de 115,6 à 179,6 cm, larg. de 42 à 72 cm. En électrique : à par­tir de 1 307,50 € HT. « Fo­lio ». Run­tal.

1

3

5

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.