ACIER ET CÉ­RA­MIQUE

L’ÉVI­DENCE DU CLAS­SIQUE

Maison et Travaux - - Matériothèque -

TRÈS RÉ­PAN­DUS OU PLUS CONFI­DEN­TIELS, LES MA­TÉ­RIAUX TRA­DI­TION­NELS AL­LIENT DU­RA­BI­LI­TÉ, INTEMPORALITÉ ET DE­SI­GN.

Dans la salle de bains, la cé­ra­mique est le ma­té­riau ve­dette des vasques. Moins connu, l’acier émaillé l’em­porte en du­re­té et en lé­gè­re­té.

L’acier émaillé, haut de gamme

Re­vê­tu de plu­sieurs couches d’émail cuit à très haute tem­pé­ra­ture, l’acier vi­tri­fié est sans conteste l’un des ma­té­riaux les plus durs… et les plus lé­gers (de 4 à 5 kg en 70 x 46 cm). Les vasques dé­cli­nées dans toutes les formes, en blanc comme en noir dans des fi­ni­tions mates ou brillantes, s’ac­crochent au mur, se posent ou s’en­castrent par le des­sus ou sous plan (Bette, Pe­rene). Les plans de toi­lette peuvent in­té­grer des dé­coupes pour la ro­bi­net­te­rie et pour un dis­tri­bu­teur de sa­von…, sur de grandes lon­gueurs (jus­qu’à 300 cm) et sur une épais­seur ex­tra­fine (3 mm chez Alape). Lisse et non po­reuse, la sur­face est hy­gié­nique et d’en­tre­tien fa­cile.

Le prix : il faut pré­voir 550 € pour un dia­mètre de 32,5 cm.

Le plus : la pos­si­bi­li­té de coor­don­ner la vasque avec une bai­gnoire et un re­ce­veur de douche éga­le­ment en acier émaillé.

Le moins : le ma­té­riau ré­vèle une ten­dance à ré­son­ner.

La cé­ra­mique, une va­leur sûre

Lar­ge­ment dis­po­nible dans toutes les formes et di­men­sions, la cé­ra­mique ré­siste par­fai­te­ment à l’usure, aux éra­flures et aux chocs, sans ja­mais perdre de son éclat, qu’elle soit trai­tée en blanc ou en cou­leur (noir, orange, cas­sis…), en finition brillante ou mate, et même si elle est ré­gu­liè­re­ment net­toyée avec des pro­duits mé­na­gers abra­sifs. Ap­pré­ciable, elle offre un large choix d’ins­tal­la­tion : du la­va­bo sur co­lonne (la marque Fla­mi­nia pro­pose des mo­dèles re­mis au goût du jour) au plan vasque à po­ser sur un meuble, en pas­sant par la vasque à en­cas­trer sous plan ou à sus­pendre. Dans ce der­nier cas, la cloi­son, par son épais­seur, doit pou­voir sup­por­ter un poids dé­pas­sant sou­vent les 10 ki­los. Cer­taines marques équipent les sa­ni­taires de bondes en por­ce­laine et masquent les trop-plein (Al­lia, Ville­roy & Boch).

Le prix : à par­tir de 100 € pour un dia­mètre de 40 cm et une hau­teur de 15,6 cm.

Le plus : le trai­te­ment de sur­face pra­ti­qué par cer­tains fa­bri­cants em­pêche tout dé­pôt cal­caire au­tour de la bonde et du trop-plein.

Le moins : im­pos­sible de ré­pa­rer par­fai­te­ment la vasque en cas de choc.

UN BORD UL­TRA­FIN

ALAPE.

En acier émaillé et vi­tri­fié, cette vasque sé­duit par son bord de 3 mm d’épais­seur. Sans trop­plein. Cadre sup­port (ép. 15 mm). Ø 45 x H 11,5 cm. 630 €. « Son­do ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.