MA­TIÈRES DE SYN­THÈSE

LA SOU­PLESSE LA RÉ­SINE

Maison et Travaux - - Matériothèque -

EN BLANC OU TEIN­TÉS, LES MA­TÉ­RIAUX DE SYN­THÈSE SE MOULENT DANS DES FORMES VA­RIÉES ET ADOPTENT DE GRANDS FOR­MATS.

Les ma­té­riaux de syn­thèse re­groupent plu­sieurs fa­milles à base de ré­sines dif­fé­rentes. Tous ont en com­mun la ca­pa­ci­té de se prê­ter à de nom­breuses formes.

La ré­sine acry­lique, ac­ces­sible

Ren­for­cée avec de la fibre de verre (Lui­si­na, Scan­di­lodge), elle est ther­mo­for­mable, non po­reuse et chaude au tou­cher. Elle se prête à la réa­li­sa­tion de plans vasques aux formes va­riées (sou­vent en blanc), dans des grandes lon­gueurs (240 cm), sans joint. Le prix : env. 99,90 € le plan (57 x 40 cm). Le plus : les prix sont rai­son­nables.

Le moins : sen­sible aux rayures, elle doit être en­tre­te­nue sans pro­duit abra­sif.

Les bé­tons de syn­thèse, un ef­fet mi­né­ral

Non po­reux et im­pu­tres­cibles, les bé­tons de syn­thèse sont com­po­sés de ré­sines po­ly­es­ter et de ma­tières mi­né­rales pro­té­gées par un gel­coat an­ti­bac­té­rien. Blancs ou dé­cli­nés dans une quin­zaine de co­lo­ris, lisses ou struc­tu­rés fa­çon pierre ou bé­ton, les vasques et plans de toi­lette sont mou­lés d’un seul te­nant. Ils peuvent être co­or­don­nés aux re­ce­veurs de douche fa­bri­qués dans le même ma­té­riau. Les prin­ci­pales marques sont le Cé­ra­myl (De­co­tec), le SMO (Am­biance Bain), l’Akron (Ac­qua­bel­la), le Va­ri­cor (Al­lia). Le prix : env. 580 € la vasque (60 x 54 cm).

Le plus : des plans vasques réa­li­sables jus­qu’à 250 cm de lon­gueur.

Le moins : peu de choix en vasques au­to­por­tantes ou à po­ser.

Les « so­lid sur­faces », 100 % de­si­gn

Co­rian (Du­Pont), Cris­tal­plant (Ni­cos In­ter­na­tio­nal), Hi-Macs (LG), Krion (Sys­tem­pool, groupe Por­ce­la­no­sa) et Quar­ry­cast (Vic­to­ria + Al­bert Baths) fi­gurent par­mi les prin­ci­pales marques des « so­lid sur­faces », ma­té­riaux de syn­thèse an­ti­bac­té­riens, non po­reux, par­ti­cu­liè­re­ment durs (2/3 de ma­tières mi­né­rales et 1/3 de ré­sines acry­liques). Ils adoptent n’im­porte quelle forme par ther­mo­for­mage, se plient à toutes les di­men­sions (L 240-280 cm pour un plan vasque mou­lé sans joint) et ils se dé­clinent dans une cen­taine de co­lo­ris (sauf le Cris­tal­plant, tou­jours blanc). Le prix : env. 500 € le la­va­bo (46 x 33 cm). Le plus : l’en­tre­tien est très fa­cile (avec une crème à ré­cu­rer), et les ré­pa­ra­tions pos­sibles (par in­jec­tion de ma­tière en cas d’éclat et par pon­çage en cas de rayure).

Le moins : la fac­ture grimpe très vite si l’on sou­haite coor­don­ner vasque et bai­gnoire en une seule et unique cou­leur.

PRÊTE À PO­SER

LE­ROY MER­LIN.

Ul­tra­lé­gère (8 kg), cette vasque en ré­sine mate s’en­castre dans

un plan de toi­lette (ici, en stra­ti­fié noir brillant). Sa plage est pré­per­cée pour re­ce­voir une ro­bi­net­te­rie. L 50 x P 40 x H 11 cm. 99 €. « Pol­ly ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.