LES IN­TÉ­RIEURS DE CHAR­LOTTE PERRIAND

Maison et Travaux - - La Maison Dans Sa Région -

Si Char­lotte Perriand n’a pas si­gné les plans de la sta­tion, elle a en re­vanche si­gné ceux de cer­tains de ses ap­par­te­ments. Là, elle a mis en ap­pli­ca­tion ses concep­tions de l’ar­chi­tec­ture et du de­si­gn, axées sur la fonc­tion­na­li­té, la forme utile, le dé­cor épu­ré, et l’ou­ver­ture sur l’ex­té­rieur. D’une grande mo­der­ni­té pour l’époque, avec no­tam­ment une cui­sine intégrée et ouverte sur l’es­pace à vivre, ces in­té­rieurs té­moignent d’une grande ré­flexion sur l’art de vivre. Les vues et l’ap­port de lu­mière y sont par­ti­cu­liè­re­ment spec­ta­cu­laires, grâce à des bal­cons sur­éle­vés qui élar­gissent le pa­no­ra­ma. Mo­dernes dans leur concep­tion, ces amé­na­ge­ments l’étaient éga­le­ment par les pro­cé­dés tech­niques mis en oeuvre, avec par exemple des salles de bains-ca­bines conçues en un seul bloc de ré­sine pour mi­ni­mi­ser les coûts de pro­duc­tion. Dans cet ap­par­te­ment ré­no­vé par une ar­chi­tecte ja­po­naise, le mo­bi­lier pen­sé et des­si­né par Char­lotte Perriand a re­trou­vé sa place, et l’at­mo­sphère est conforme aux ori­gines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.