10 ton­deuses à ga­zon

Maison et Travaux - - Les points forts du numero - PA­TRICK GLÉMAS

Jus­qu’à 2000 m² de coupe

Les ma­chines ci­blées ici font par­tie de la ca­té­go­rie à conduc­teur mar­chant, la plus ven­due en France. Elles sont do­tées d’une lame de 45 cm de lar­geur en moyenne (43 à 48 cm), et ré­pondent le mieux aux be­soins de la plu­part des jar­di­niers et à la taille de leurs pe­louses.

Les cri­tères de choix

La mo­to­ri­sa­tion dé­pend de la lo­ca­li­sa­tion du jar­din. En mi­lieu ur­bain, le mo­teur élec­trique s’im­pose, car il est moins bruyant et il n’émet pas de gaz d’échap­pe­ment. C’est aus­si l’équi­pe­ment le moins cher (sauf pour les mo­dèles à bat­te­rie que nous n’avons pas re­te­nus ici). Le mo­teur à es­sence est ap­pré­cié pour son au­to­no­mie de mou­ve­ment et quand la prise de cou­rant est trop éloi­gnée. La pré­sence d’un dé­mar­reur élec­trique ap­porte un confort sup­plé­men­taire.

La trans­mis­sion est un avan­tage, car elle sou­lage le conduc­teur, qui n’a plus qu’à gui­der sa ma­chine. De sé­rie sur les mo­dèles à es­sence, elle est rare sur les mo­dèles élec­triques. Les va­ria­teurs sont plus com­modes, car ils per­mettent de choi­sir la vi­tesse qui convient à la per­sonne qui tond.

Le ma­té­riau du car­ter in­flue di­rec­te­ment sur la du­rée de vie de la ton­deuse : en alu­mi­nium pour un in­ves­tis­se­ment à long terme ; en acier, ré­sis­tant car trai­té an­ti­rouille ; en plas­tique pour un en­tre­tien nul.

Cô­té coupe, le ré­glage de la hau­teur de tonte ain­si que la ca­pa­ci­té du bac sont des élé­ments im­por­tants. Mais plus le bac est vo­lu­mi­neux, plus il est lourd quand il est plein de brins d’herbe gor­gés d’eau ! D’où l’in­té­rêt du mul­ching et de la po­ly­va­lence des ma­chines.

Les roues mon­tées sur rou­le­ment à billes offrent une plus grande lon­gé­vi­té. Des grandes roues à l’ar­rière aug­mentent la ma­nia­bi­li­té de la ma­chine.

Le gui­don ré­glable en hau­teur s’adapte à la mor­pho­lo­gie de cha­cun. Sa forme doit per­mettre une bonne prise en main sans en­traî­ner de crampe ou de dou­leur mus­cu­laire : les poi­gnées ver­ti­cales ap­portent un réel plus en la ma­tière.

Le poids est négligeable pour ces ma­chines mo­to­ri­sées. Mais il se fait sen­tir pour fran­chir un obs­tacle (un es­ca­lier, par exemple). Une poi­gnée à l’avant du car­ter est alors bien utile pour une meilleure prise en main de la ton­deuse.

Pous­sées ou au­to­trac­tées, ces ton­deuses sont les plus ré­pan­dues. Reste à choi­sir l’éner­gie adé­quate et les per­for­mances adap­tées à votre sur­face de pe­louse, mais aus­si à votre confort.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.