1 Mo­du­lable La « boîte dans la boîte »

Dans ce deux pièces de 46 m², qui peut ac­cueillir cinq per­sonnes, l’es­pace se mo­dule quand on veut, grâce à un jeu de cloi­sons mul­ti­fonc­tions.

Maison et Travaux - - Dossier - LAU­RENCE DES­PINS PHO­TOS ANTONIO DUARTE AR­CHI­TECTE SARAH BIT­TER, AGENCE METEK ARCHITECTURE EN­TRE­PRISE DJEF ME­NUI­SE­RIE

Àl’ori­gine, cet appartement pa­ri­sien si­tué à l’étage d’un immeuble des an­nées 70, comp­tait une mi­nus­cule salle de bains et une mi­cro­cui­sine, le tout sur une sur­face très ir­ré­gu­lière. De nom­breuses portes bat­tantes oc­cu­paient in­uti­le­ment de la place. Néan­moins, l’appartement bé­né­fi­cie d’un bal­con et d’un ap­port de lu­mière im­por­tant grâce à une grande baie vi­trée en façade, cô­té sé­jour. Les pro­prié­taires ont fait ap­pel à l’ar­chi­tecte Sarah Bit­ter (Metek Architecture) pour ré­or­ga­ni­ser l’es­pace de ma­nière à agran­dir la cui­sine et la salle de bains, mais aus­si à créer un coin bu­reau et à per­mettre trois cou­chages de plus pour des in­vi­tés, tout en conser­vant l’avan­tage d’une chambre fer­mée et d’une pièce à vivre lar­ge­ment ou­verte sur l’ex­té­rieur.

Ré­amé­na­gé, l’appartement ne me­sure plus que 39 m2, mais la place ga­gnée semble consi­dé­rable car l’es­pace est mieux uti­li­sé.

Du confort en plus

La cui­sine, amé­na­gée en lon­gueur, a dou­blé sa sur­face de plan de travail. La salle de bains com­prend une douche en plus d’une bai­gnoire, et un long plan de toi­lette in­té­grant des ran­ge­ments. Un bu­reau a trou­vé place entre la chambre et le sé­jour. Le sa­lon, bien que plus pe­tit, com­prend un lit-ban­quette es­ca­mo­table. Grâce à de nom­breux ran­ge­ments in­té­grés dans les cloi­sons, les pro­prié­taires font des éco­no­mies en meubles, donc en sur­face oc­cu­pée.

Une chambre en al­côve

Pour par­ve­nir à une telle trans­for­ma­tion, l’ar­chi­tecte a créé, après abat­tage des élé­ments non por­teurs, une « mai­son dans la mai­son » : la chambre, le bu­reau et la salle de bains se ferment comme des boîtes à l’in­té­rieur du volume exis­tant.

« La hau­teur sous pla­fond de 2,70 m a per­mis de sur­éle­ver la chambre de ma­nière à pré­voir, juste au-des­sous, un lit-ban­quette es­ca­mo­table », ex­plique Sarah Bit­ter. La chambre a ain­si été conçue comme une al­côve, sur un po­dium en contreplaqué de 50 cm de haut (Metsä­wood). Les cloi­sons (épais­seur 5 cm) sont consti­tuées de pan­neaux en MDF peints en blanc, qui en­serrent 35 mm de laine de verre entre des tas­seaux ver­ti­caux (réa­li­sa­tion Djef Me­nui­se­rie). Les câbles élec­triques peuvent y être ca­mou­flés. La cloi­son qui fait face à la baie vi­trée est per­cée de deux ou­ver­tures. L’une, ho­ri­zon­tale, de 2 mètres de long et 1 mètre de haut, est gar­nie d’une cas­quette à deux bat­tants (en MDF pla­qué chêne blan­chi) qui se re­plie en hau­teur au moyen de char­nières et d’un vé­rin hy­drau­lique. La deuxième, ver­ti­cale, de 1,50 m de haut et 50 cm de large, est fer­mée par un pan­neau en MDF pla­qué chêne blan­chi qui, mon­té sur des char­nières, se ra­bat comme un vo­let. Ou­vertes, ces fe­nêtres laissent en­trer la lu­mière dans la chambre et offrent à son oc­cu­pant une vue sur l’ex­té­rieur ; fer­mées, elles en pré­servent l’in­ti­mi­té.

Un coin bu­reau amo­vible

L’autre cloi­son en MDF qui sé­pare la chambre de la cui­sine in­tègre des pla­cards et même un bu­reau. Ce­lui-ci est for­mé par un plateau en MDF pla­qué chêne blan­chi (100 x 50 cm) qui, ran­gé à la ver­ti­cale, re­ferme une par­tie de cloi­son. Un pan­neau en ap­plique, éga­le­ment en MDF pla­qué chêne blan­chi, cou­lisse entre deux rai­nures pour ou­vrir et fer­mer à vo­lon­té une pe­tite fe­nêtre per­cée entre la chambre et cet es­pace de travail.

Quand tout est re­fer­mé, la porte cou­lis­sante

dé­gage une niche gar­nie de ran­ge­ments.

La co­lonne d’éta­gères en car­reaux de plâtre cloi­sonne la salle de bains en re­cou­vrant à la fois un mur por­teur et le bout du meuble vasque ( voir plan). Un ban­deau lu­mi­neux fluo­res­cent (I-Guz­zi­ni) éclaire la zone qui en­globe l’en­trée et la cui­sine. Au sol, les car­reaux de grès cé­rame (60 x 30 cm, Por­ce­la­no­sa) s’alignent sur la trame des portes de pla­card.

La marche d’ac­cès à la chambre est aus­si un coffre de ran­ge­ment, fer­mé par un

pan­neau en MDF mon­té sur

des char­nières.

1

1. La salle de bains est re­vê­tue des mêmes car­reaux en grès cé­rame (60 x 30 cm, Por­ce­la­no­sa) que la cui­sine. La cloi­son du w.-c. a été re­cu­lée pour ga­gner de la place. Elle sert aus­si au pas­sage des ar­ri­vées d’eau. (Re­ce­veur en acrylique « Starck », Du­ra­vit. Pa­rois de douche en verre trem­pé « Ca­da », Roth. Vasque en­cas­trée sous plan « Ve­ro », Du­ra­vit. Sè­che­ser­viette, Aco­va.)

2

2. Comme la cré­dence de cui­sine, le mur et la plage de la bai­gnoire sont ha­billés en pan­neaux de verre laqué « La­co­bel » (coll. Glas­te­tik de AGC Glass), réa­li­sés sur me­sure. (Bai­gnoire en acrylique « Starck », Du­ra­vit. Ro­bi­net­te­rie, Cris­ti­na-On­dy­na.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.