Moins pro­fonde, moins coû­teuse

Maison et Travaux - - Dossier Piscines -

S’il faut comp­ter en moyenne 700 € par an de coût de fonc­tion­ne­ment (consom­ma­tion en eau, élec­tri­ci­té et pro­duits de trai­te­ment), l’ad­di­tion di­mi­nue quand les pis­cines sont construites moins pro­fondes.

À 1,20 m et même à 1,50 m de pro­fon­deur, les vo­lumes d’eau à chauf­fer et à trai­ter sont moins im­por­tants, donc moins lourds pour l’en­tre­tien et le por­te­feuille. Les fonds plats dé­trônent ceux en pente, et les es­ca­liers s’amé­nagent avec de larges plages pour s’y dé­tendre ou faire of­fice de pa­tau­geoires.

1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.