Le plateau fourre-tout

Maison et Travaux - - Idées Maison -

Pour li­bé­rer table, chaises, gué­ri­don et toutes sur­faces sur les­quelles on pose une chose ou une autre, rien de tel qu’un grand plateau ré­ser­vé à cet usage. De plus, s’il est à bonne hau­teur (75 cm env.) et as­sez pro­fond (50 cm), il de­vient bu­reau. C’est la for­mule choi­sie dans ce studio pour évi­ter l’en­com­bre­ment de meubles. Le grand plateau ins­crit entre deux murs s’af­fran­chit de sup­ports ap­pa­rents ce qui li­bère tout l’es­pace en des­sous. Deux pan­neaux en lat­té (ép. 19 mm) le forment, su­per­po­sés et vis­sés entre eux. Ce double pan­neau de pro­fon­deurs dif­fé­rentes pour créer une feuillure (45 cm pour le pan­neau du des­sous et 50 cm pour le des­sus) re­pose sur des tas­seaux mu­raux (19 x 50 mm) vis­sés après che­village. Le lat­té peut être peint, ou pla­qué d’une es­sence noble ; le chant ap­pa­rent, ha­billé par une bande de pla­cage ther­mo­col­lé ou une alèse en bois mas­sif. Dans cette pièce aux murs non équer­rés, la pose en diagonale du sol stra­ti­fié (mo­tif épi­céa blanc, Dé­cor bois, « LS 300 » de Meis­ter) évite les coupes dis­gra­cieuses.

Un grand plateau rem­place des meubles et offre de la sur­face pour tra­vailler et sto­cker

du ma­té­riel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.