Chablis, Beaune, Pouilly… d’un vi­gnoble à l’autre, se ré­vèle un bâ­ti d’une haute qua­li­té

D’Auxerre à Mâ­con, la Bour­gogne pré­sente un pay­sage fait de monts et de vaux. Pré­sente dans les quatre départements, la vigne, qui lui vaut son re­nom in­ter­na­tio­nal, a mar­qué de son em­preinte l’ha­bi­tat ré­gio­nal.

Maison et Travaux - - News - SO­PHIE GIA­GNO­NI PHO­TOS AN­TO­NIO DUARTE

Au­tre­fois plus pré­sente, la vigne a glo­ba­le­ment res­treint son em­prise en Bour­gogne. En quelques en­droits, elle conti­nue ce­pen­dant de do­mi­ner le pay­sage : sur les co­teaux caillou­teux au sud d’Auxerre, où elle s’étire entre Chablis et Cou­lan­ges­la-Vi­neuse ; et au sud de Di­jon, sur le ta­lus oc­ci­den­tal de la plaine de la Saône, le long du­quel s’en­chaînent les Côtes de Nuits, de Beaune, et cha­lon­naises, que pro­longe le vi­gnoble mâ­con­nais. Ce sont sur ces ter­ri­toires que nous avons choi­si de nous concen­trer, des ter­ri­toires riches, ca­rac­té­ri­sés par une forte em­preinte de la pierre et une grande qua­li­té du pa­tri­moine bâ­ti, dont l’ar­chi­tec­ture vi­gne­ronne n’est qu’une fa­cette. Bien que d’une su­per­fi­cie mo­deste, ces ter­ri­toires fondent pour l’es­sen­tiel l’iden­ti­té de la ré­gion Bour­gogne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.