9OUTILS MUL­TI­TA­LENTS PER­FOR­MANCE ET PO­LY­VA­LENCE

Maison et Travaux - - Test-Produits -

L’ou­til élec­tro­por­ta­tif mul­ti­fonc­tion, est une aide pré­cieuse pour tous les tra­vaux de fi­ni­tion qui exigent une cer­taine pré­ci­sion. Équi­pé de l’ac­ces­soire adé­quat, il dé­coupe, scie du bois, du plas­tique ou du mé­tal, racle des ré­si­dus de colle… Dans cette ca­té­go­rie, les ou­tils uti­lisent un mou­ve­ment d’os­cil­la­tion ( jus­qu’à 20 000 os­cil­la­tions/mi­nute) qui anime un arbre sur le­quel est fixé un ac­ces­soire de coupe, de pon­çage ou autre. L’os­cil­la­tion s’ef­fec­tue la­té­ra­le­ment se­lon un angle de 1,4 à 1,6° droite-gauche, soit au to­tal un angle de 2,8 à 3,2° se­lon les ma­chines. Nos es­sais montrent que ce n’est pas un cri­tère es­sen­tiel ; la puis­sance du mo­teur joue un rôle pri­mor­dial dans l’ef­fi­ca­ci­té de l’ou­til.

Les mo­dèles fi­laires

Tri­bu­taires d’un cor­don élec­trique, ils n’ont pas l’au­to­no­mie d’ac­tion des sans-fil. Un câble de 3 mètres et plus as­sure tou­te­fois un rayon de tra­vail confor­table. Les ou­tils fi­laires, qui af­fichent des puis­sances de 200 à 300 watts, peuvent par­fai­te­ment conve­nir pour des tra­vaux oc­ca­sion­nels.

Des équi­pe­ments spar­tiates

Les ou­tils mul­ti­fonc­tions se pré­sentent tous sous la forme d’un cy­lindre.

1 La tête est amo­vible sur cer­tains mo­dèles, pour la ré­gler sur dif­fé­rents angles et tra­vailler dans des zones dif­fi­ciles d’ac­cès. Ce n’est pas un cri­tère dé­ci­sif puisque l’orien­ta­tion de la tête est re­la­ti­ve­ment « dure » et que les ac­ces­soires qui se fixent sur celle-ci peuvent être ré­glés sur 180 °. Tou­te­fois, sur les deux mo­dèles AEG, la tête est in­ter­chan­geable avec d’autres pour tra­vailler dans les re­coins (tête à ren­voi d’angle), trans­for­mer la ma­chine en scie sau­teuse, en scie égoïne, en vis­seuse…

2 Le mon­tage d’ac­ces­soires sur l’arbre de la tête s’ef­fec­tue avec une clé Al­len ou, sur quelques mo­dèles, « sans ou­til ». Mais avouonsle, ce n’est pas en­core la pa­na­cée.

3 La va­ria­tion de la vi­tesse est pos­sible sur tous les mo­dèles. Sur les deux AEG et la Ryo­bi sans fil, elle s’ef­fec­tue en ap­puyant plus ou moins sur la gâ­chette : en tra­vail conti­nu, c’est dou­lou­reux pour le (ou les) doigt(s) qui sol­li­ci­tés, et il est dif­fi­cile de tra­vailler en conser­vant la même vi­tesse à bas ré­gime. In­con­vé­nients at­té­nués par leur poi­gnée er­go­no­mique qui fa­ci­lite la prise en main. Sur les autres, après sé­lec­tion de la vi­tesse dé­si­rée, un in­ter­rup­teur marche-ar­rêt per­met de conser­ver une vi­tesse constante sans ap­puyer sur la gâ­chette.

4 La prise en main, sur la plu­part de ces ma­chines, exige une poigne so­lide pour main­te­nir l’ou­til, car les vi­bra­tions sont très im­por­tantes. La poi­gnée er­go­no­mique des deux mo­dèles AEG et de la Ryo­bi sans fil, ou la poi­gnée sup­plé­men­taire de la Bosch « PMF 250 », fa­ci­lite la te­nue de la ma­chine.

5 L’éclai­rage par Led de la zone de tra­vail, mal­heu­reu­se­ment pas tou­jours bien pla­cé, est un petit « plus », pour les tra­vaux dans les en­droits sombres (pla­card, meubles…).

1

2

3

4

5

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.