Fa­çon ver­rière tra­di­tion­nelle

Maison et Travaux - - Idées Maison -

Dans le but d’ob­te­nir un vo­lume vi­suel­le­ment spa­cieux et clair, la cloi­son opaque qui sé­pa­rait ces deux pièces a été rem­pla­cée par une ver­rière de style tra­di­tion­nel à châs­sis mé­tal­lique. Tou­te­fois, les pièces conservent leur fonc­tion res­pec­tive : bu­reau et salle de sé­jour. Il est donc en­core pos­sible de dis­po­ser de l’une ou de l’autre en pré­ser­vant l’in­ti­mi­té des pièces grâce à un double châs­sis cou­lis­sant qui s’ouvre et se ferme à la de­mande.

Les châs­sis fixes sont consti­tués de cor­nières et de fers en T. Ils sont ins­tal­lés sur des mu­rets en car­reaux de plâtre (H 100 cm, ép. 7 cm). Les vi­trages sont main­te­nus par des pa­re­closes mé­tal­liques pla­cées cô­té sé­jour.

Les châs­sis mo­biles sont réa­li­sés à l’iden­tique pour ce qui concerne le vi­trage alors que le sou­bas­se­ment plein est en tôle d’acier. Ils cou­lissent dans un rail fixé au pla­fond sur toute la lar­geur de la pièce et, d’un poids res­pec­table, ils ne né­ces­sitent pas de rail au sol. Une re­tom­bée de pla­fond, fixée de part et d’autre de la cloi­son, dis­si­mule le rail ; elle contri­bue éga­le­ment à main­te­nir un équi­libre gra­phique de l’en­semble.

AVAN­TAGES

La fonc­tion des pièces est main­te­nue, sans au­cun doute, tan­dis que la lu­mière se joue des fron­tières.

LA BONNE IDÉE L’ou­ver­ture par deux châs­sis cou­lis­sants am­pli­fie le vo­lume de cette belle pièce en dis­si­mu­lant le bu­reau grâce aux par­ties pleines.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.