QU’EST CE QU’UNE PAC HAUTE TEM­PÉ­RA­TURE ?

Maison et Travaux - - Guide Confort -

Cer­tains fa­bri­cants (Dai­kin no­tam­ment) pro­posent des mo­dèles dits « haute tem­pé­ra­ture » pour ali­men­ter un ré­seau de ra­dia­teurs exis­tants avec une eau jus­qu’à 80 °C. Ce type de ma­chine, plus oné­reux que les PAC tra­di­tion­nelles, est à ré­ser­ver aux mai­sons peu iso­lées dont les ra­dia­teurs doivent être rem­plis avec une eau su­pé­rieure à 65 °C au creux de l’hi­ver. Dans la plu­part des cas (mai­sons ayant fait l’ob­jet de tra­vaux d’iso­la­tion ther­mique), le ré­seau de ra­dia­teurs est sur­di­men­sion­né et peut être conser­vé en étant ali­men­té par une eau à moindre tem­pé­ra­ture. On parle alors de PAC basse ou moyenne tem­pé­ra­ture. Ces mo­dèles, qui peuvent ali­men­ter les ra­dia­teurs jus­qu’à une tem­pé­ra­ture de 65 °C, re­pré­sentent la plu­part des équi­pe­ments ven­dus.

À sa­voir : la per­for­mance d’une PAC est d’au­tant plus éle­vée que la tem­pé­ra­ture du cir­cuit de chauf­fage est basse. Pour une per­for­mance op­ti­male, on pri­vi­lé­gie­ra donc le plan­cher chauf­fant, puis les ra­dia­teurs basse tem­pé­ra­ture.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.