Les douches de 5 à 9 m2

La sur­face de la douche s’agran­dit, les pos­si­bi­li­tés aus­si. Les re­ce­veurs existent dans toutes les formes et tous les ma­té­riaux. Et les pa­rois en verre, tou­jours plus co­tées, pri­vi­lé­gient la lu­mi­no­si­té.

Maison et Travaux - - Grand Dossier -

En niche, en angle ou en ap­plique, la pa­roi fixe en verre a trou­vé sa place dans les douches. Elle ap­porte une note de­si­gn, de la lé­gè­re­té et de l’ou­ver­ture à cet es­pace. Trai­tées an­ti­cal­caires – ce qui n’af­fran­chit pas de les net­toyer –, les pa­rois fixes en verre li­bèrent les contraintes lors du choix d’un re­ce­veur. L’im­plan­ta­tion de la ro­bi­net­te­rie s’ef­fec­tue face à la pa­roi pour évi­ter les pro­jec­tions d’eau. Autre pos­si­bi­li­té : ajou­ter une porte battante mu­nie d’un ou de deux vo­lets mo­biles, la place pour le dé­bat­te­ment étant suf­fi­sante. Grâce à l’ab­sence de pro­fils, cen­tral et la­té­ral, avec char­nières sur le mur, la sen­sa­tion d’ou­ver­ture reste in­tacte. Et en créant un es­pace fer­mé, l’hy­dro­thé­ra­pie peut en­fin être ap­pré­ciée sans craindre les écla­bous­sures. La douche est plus agréable, car sans cou­rant d’air.

Cé­ra­mique ten­dance et acry­lique po­pu­la­ri­sé

Cô­té re­ce­veurs, le choix reste va­rié. La cé­ra­mique, ma­té­riau noble, au­to­rise toutes les formes, tous les de­si­gns jus­qu’à l’ex­tra­plat, et s’af­fran­chit de res­saut su­pé­rieur à 2 cm pour les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. Autre atout : la cé­ra­mique offre une in­fi­ni­té de cou­leurs ten­dance et de mo­tifs de fond de cuves, sans se dé­for­mer. Mais, au- de­là de 120 cm, la cé­ra­mique de­vient très lourde, no­tam­ment dans les pièces si­tuées à l’étage. D’où la gé­né­ra­li­sa­tion des re­ce­veurs en acry­lique. C’est un ma­té­riau lé­ger, an­ti­dé­ra­pant, chaud, ré­sis­tant et, même, ex­tra­plat. En plus, l’acry­lique est fa­cile d’en­tre­tien. Mais il n’existe pas en for­mat sur me­sure : l’em­pla­ce­ment du trou de bonde dé­fi­ni en usine reste fixe. Un bé­mol : l’acry­lique peut se dé­for­mer à l’usage. De même, gare aux chocs, rayures et dé­ca­pants ! L’acry­lique est par­fois sen­sible

1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.