CLI­MA­TI­SA­TION

Grâce aux sys­tèmes mo­du­laires dis­po­nibles sur le mar­ché, vous pour­rez cli­ma­ti­ser le nombre de pièces de votre choix, en met­tant l’ac­cent sur le confort, l’er­go­no­mie et la qua­li­té de l’air in­té­rieur. Par Idir Zeb­boudj.

Maison et Travaux - - Sommaire -

Les sys­tèmes de cli­ma­ti­sa­tion fonc­tionnent sur le même prin­cipe que les pompes à cha­leur (PAC - voir

Mai­son&Tra­vaux n° 280). Une PAC ré­ver­sible se­ra en me­sure de four­nir de l’air froid en été par simple in­ver­sion de cycle ; les PAC air-air ré­ver­sibles peuvent, en ef­fet, en­voyer de l’air froid. Mais at­ten­tion à bien iden­ti­fier ses be­soins avant d’in­ves­tir : si l’ob­jec­tif reste le confort d’été, mieux vaut choi­sir un cli­ma­ti­seur même ré­ver­sible, car un sys­tème conçu es­sen­tiel­le­ment pour le chauf­fage n’au­ra pas une per­for­mance iden­tique en mode cli­ma­ti­sa­tion. Pour l’es­sen­tiel, les sys­tèmes de cli­ma­ti­sa­tion ap­par­tiennent à la ca­té­go­rie des PAC air-air, tech­no­lo­gie sur la­quelle les fa­bri­cants asia­tiques jouissent d’un sa­voir-faire de plu­sieurs dé­cen­nies.

Com­bien de pièces cli­ma­ti­ser ?

Les équi­pe­ments de cli­ma­ti­sa­tion fixe – nous ex­clu­rons les ap­pa­reils mo­biles gé­né­ra­le­ment peu per­for­mants – se pré­sentent sous la forme de sys­tèmes « split », soit une uni­té ex­té­rieure, char­gée d’éva­cuer les ca­lo­ries, et une ou plu­sieurs uni­tés in­té­rieures pour ra­fraî­chir la ou les pièces de vie. On uti­li­se­ra un sys­tème mo­no­split (une uni­té ex­té­rieure as­so­ciée à une seule uni­té in­té­rieure) pour cli­ma­ti­ser une seule pièce de ma­nière in­dé­pen­dante. Tan­dis qu’un mul­tis­plit (une uni­té ex­té­rieur as­so­ciée à des uni­tés in­té­rieures) as­su­re­ra la cli­ma­ti­sa­tion de plu­sieurs pièces si­mul­ta­né­ment. Les fa­bri­cants men­tionnent sys­té­ma­ti­que­ment le nombre maxi­mal d’uni­tés in­té­rieures que peut ali­men­ter une uni­té ex­té­rieure. Il est ain­si pos­sible de dé­ci­der du nombre de pièces à cli­ma­ti­ser : uni­que­ment le sé­jour, avec un mo­no­split ; si la su­per­fi­cie est im­por­tante, un mul­tis­plit avec deux uni­tés in­té­rieures ; voire l’en­semble des pièces de vie, avec un mo­no­split pour chaque pièce, ou avec un ou plu­sieurs mul­tis­plit.

Les sys­tèmes mo­no­split « gai­nables » sont les plus dis­crets, mais né­ces­sitent quelques tra­vaux

Quel est le sys­tème le plus simple à ins­tal­ler ?

Sans conteste, les sys­tèmes splits com­pre­nant des uni­tés mu­rales ou des consoles en al­lège sont les plus simples à ins­tal­ler. Les sys­tèmes dits « gai­nables » de­mandent plus de main d’oeuvre, puis­qu’il faut réa­li­ser un faux pla­fond pour ca­cher le ré­seau de dis­tri­bu­tion d’air. C’est l’ins­tal­la­tion la plus dis­crète, puisque seules les grilles de re­prise et de souf­flage sont vi­sibles. Elle est gé­né­ra­le­ment ré­ser­vée aux lo­ge­ments neufs ou aux opé­ra­tions de ré­no­va­tion lourde. Par ailleurs, le plé­num (faux pla­fond) joue éga­le­ment le rôle d’iso­lant pho­nique. Jus­qu’à pré­sent, les uni­tés mu­rales pâ­tis­saient d’une fi­ni­tion gé­né­ra­le­ment très « plas­tique », de lignes plu­tôt gros­sières ain­si que de co­lo­ris blancs pas tou­jours du meilleur ef­fet. Cer­tains fa­bri­cants pro­posent dé­sor­mais des de­si­gns plus mo­dernes, ain­si qu’un choix de cou­leurs plus éten­du. Quant aux consoles, si elles sont peut-être plus dis­crètes, car po­si­tion­nées près du sol, leur de­si­gn évo­quant ce­lui de pan­neaux rayon­nants élec­triques ne se­ra peut-être pas du goût de tous.

Éco­no­mi­ser l’éner­gie

La consom­ma­tion élec­trique s’op­ti­mise tout d’abord par le choix du ma­té­riel, en pri­vi­lé­giant les sys­tèmes qui af­fichent les meilleurs ren­de­ments. Pour ce­la, il ne faut pas hé­si­ter à de­man­der à l’ins­tal­la­teur de four­nir l’éti­quette éner­gie du pro­duit. Ceux qui ne sont pas re­bu­tés par la tech­nique peuvent re­cher­cher le SEER ( pour « Sea­son­nal Ener­gy Ef­fi­cien­cy Ra­tio », ou ren­de­ment sai­son­nier) dans les spé­ci­fi­ca­tions des pro­duits, uni­té ex­té­rieure et uni­té(s) in­té­rieure(s). Les sys­tèmes split offrent un sur­croît d’ef­fi­ca­ci­té quand ils sont do­tés de la tech­no­lo­gie « in­ver­ter ». Celle- ci re­pose sur un sys­tème

La cli­ma­ti­sa­tion, dé­sor­mais plus in­tel­li­gente, se montre moins éner­gi­vore

élec­tro­nique em­bar­qué qui per­met au com­pres­seur du groupe ex­té­rieur de fonc­tion­ner en évi­tant les à- coups, très consom­ma­teurs d’éner­gie, à l ’ image d’un mo­teur de voi­ture qui sur­con­somme du car­bu­rant lors­qu’il cale et qu’il faut re­mettre le contact. Outre la per­for­mance in­trin­sèque des pro­duits, des fonc­tion­na­li­tés de ré­gu­la­tion ap­portent quelques éco­no­mies sup­plé­men­taires. La plu­part des sys­tèmes pro­posent dif­fé­rentes vi­tesses de souf­flage, cor­res­pon­dant à dif­fé­rents dé­bits. Ain­si, en mode « nuit », les uni­tés ter­mi­nales peuvent fonc­tion­ner en pe­tite vi­tesse. Les uni­tés mu­rales sont de plus en plus fré­quem­ment do­tées de dé­tec­teurs de pré­sence, voire de lu­mi­no­si­té, afin que la pro­duc­tion de froid soit en­clen­chée uni­que­ment lorsque les lo­caux sont oc­cu­pés.

Quels pro­grès en ma­tière d’er­go­no­mie ?

Si le pi­lo­tage des uni­tés ex­té­rieures, à l ’aide d’une té­lé­com­mande in­fra­rouge, pour dé­ter­mi­ner la tem­pé­ra­ture de consigne, la vi­tesse de souf­flage, la pro­gram­ma­tion des mises en marche/ ar­rêt fait par­tie de la norme, le dé­ve­lop­pe­ment d’ap­pli­ca­tions pour smartphones a éga­le­ment ten­dance à se gé­né­ra­li­ser. Elles élar­gissent le pé­ri­mètre de pi­lo­tage des sys­tèmes de cli­ma­ti­sa­tion, au même titre que les équi­pe­ments de chauf­fage « connec­tés ». Grâce à une connexion wi-fi, les dif­fé­rents pa­ra­mètres des uni­tés in­té­rieures sont ac­ces­sibles de­puis un ser­veur dé­por­té sur le cloud, à condi­tion, évi­dem­ment, de dis­po­ser d’une connexion in­ter­net à son do­mi­cile.

Com­ment évi­ter la sen­sa­tion de douche froide ?

La plu­part des uni­tés in­té­rieures – à l’ex­cep­tion des consoles – in­tègrent des dis­po­si­tifs qui sont cen­sés as­su­rer un mi­ni­mum de confort à l’uti­li­sa­teur, afin de lui évi­ter la fa­meuse sen­sa­tion de douche froide. Ces dis­po­si­tifs vont des sys­tèmes à doubles cla­pets pour orien­ter le souffle dans deux di­rec­tions dif­fé­rentes (souf­flage di­rect ou in­di­rect), au bras­sage d’air par ba­layage sur toute la hau­teur de pla­fond, en pas­sant par une mise à l’ar­rêt du sys­tème lorsque la tem­pé­ra­ture de consigne est at­teinte dans la pièce. Pour don­ner un ordre d’idée, un cou­rant d’air crée une sen­sa­tion d’in­con­fort à par­tir de vi­tesses su­pé­rieures à 0,25 m/s, sa­chant que l’air souf­flé par cer­tains gai­nables à dé­bit no­mi­nal peut dé­pas­ser les 3 m/s. Quant à l’en­tre­tien, il faut net­toyer ré­gu­liè­re­ment les bouches de re­prise et de souf­flage des uni­tés in­té­rieures. Il faut chan­ger les filtres tous les six mois pour une bonne qua­li­té de l’air in­té­rieur (voir en­ca­dré p. 70). Et il est conseillé de sous­crire un contrat de main­te­nance pour que ce soit un pro­fes­sion­nel ti­tu­laire d’une « at­tes­ta­tion d’ap­ti­tude à la ma­ni­pu­la­tion des fluides fri­go­ri­gènes » qui vé­ri­fie l’ins­tal­la­tion, un sé­same né­ces­saire pour s’as­su­rer qu’il n’y a pas de fuite sur le ré­seau de ca­na­li­sa­tions ou pour une re­charge de l’uni­té ex­té­rieure en fluide

La cli­ma­ti­sa­tion a ap­pris à être douce pour trans­for­mer le froid en fraî­cheur

Qli­ma.

Gamme de 6 sys­tèmes mo­no­splits à uni­tés mu­rales ré­ver­sibles de 2,6 kW à 4,7 kW (uni­tés ex­té­rieures) clas­sés A++. Fonc­tion déshu­mi­di­fi­ca­tion in­té­grée (de 36 à 60 L/24 h). In­tègrent deux filtres à par­ti­cules et un filtre à char­bon ac­tif pour l’éli­mi­na­tion des mau­vaises odeurs. Pi­lo­tables à dis­tance grâce à leur in­ter­face wi-fi. Ni­veau so­nore mi­ni­mal : entre 22 et 26 dB (A), à une dis­tance de 1 m. Di­men­sions uni­té in­té­rieure (H x L x P) : 250 x 715 x 188 mm. À par­tir de 589 € TTC (sys­tème split com­plet).

Mitsubishi Electric.

Sys­tème mo­no­split gai­nable dis­po­nible en trois puis­sances de 2,5/3,5/6 kW au SEER de 5,7. Classe éner­gé­tique A+. Sa té­lé­com­mande in­fra­rouge per­met de ré­gler le sys­tème sur 28 plages de fonc­tion­ne­ment. Ni­veau so­nore mi­ni­mum : 22 dB à 1 m. Di­men­sions (H x L) : 200 x 790 mm pour l’uni­té in­té­rieure. À par­tir de 870 € HT pour l’uni­té in­té­rieure et à par­tir de 1 159 € HT pour l’uni­té ex­té­rieure. SEZ-KD.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.