Net­toyeurs haute pres­sion

Sur la ter­rasse, à la pis­cine, dans le ga­rage, un net­toyeur haute pres­sion per­met de tout net­toyer en un clin d’oeil... Pe­tit guide pour bien choi­sir.

Maison et Travaux - - Sommaire - Par Anne Va­lé­ry.

En ma­tière de net­toyeur haute pres­sion (NHP), il y a de quoi être sur­pris face à la va­rié­té de l’offre... et aux écarts de prix. Un net­toyeur haute pres­sion, c’est un in­ves­tis­se­ment qui doit s’en­vi­sa­ger sur le long terme... Alors, en la ma­tière, mieux vaut évi­ter les mo­dèles d’en­trée de gamme, sou­vent trop fra­giles. Bien choi­sir un net­toyeur haute pres­sion, c’est trou­ver le mo­dèle qui réus­sit la bonne com­bi­nai­son entre la pres­sion, le dé­bit d’eau et l’ac­ces­soire uti­li­sé.

La pres­sion

Ex­pri­mée en bars, c’est la pres­sion qui dé­colle la sa­le­té. Elle cor­res­pond à la force avec la­quelle l’eau se­ra pro­pul­sée. Plus elle est im­por­tante, plus le net­toyeur est puis­sant. Glo­ba­le­ment, pour un usage oc­ca­sion­nel une pres­sion entre 110 et 190 bars semble suf­fi­sante. Pour un usage ré­gu­lier, mieux vaut choi­sir un appareil dont la pres­sion va­rie entre 190 et 250 bars. En­fin, pour un usage plus in­ten­sif, il est conseillé d’in­ves­tir dans un appareil de 250 bars et plus.

Le dé­bit d’eau

Plus le dé­bit d’eau est éle­vé, plus le net­toyage se­ra fa­cile et ra­pide. Pour une uti­li­sa­tion oc­ca­sion­nelle, un dé­bit com­pris entre 500 et 600 litres d’eau/h est suf­fi­sant. Pour un usage ré­gu­lier, comp­tez entre 600 et 900 l/h. Par contre pour un usage in­ten­sif un dé­bit d’eau entre 900 et 1100 l/h est for­te­ment re­com­man­dé. Pour une uti­li­sa­tion do­mes­tique, les NHP à eau froide et ali­men­ta­tion élec­trique sont par­faits ; les mo­dèles les plus haut de gamme ac­ceptent de l’eau chaude à 60 °C maxi­mum... Les mo­dèles ther­miques fonc­tionnent à l’es­sence, ils per­mettent de se li­bé­rer du câble élec­trique, mais pas de l’ar­ri­vée d’eau et sont en gé­né­ral plus puis­sants que les mo­dèles élec­triques.

Buse et ac­ces­soires

Le ré­glage de la buse dé­ter­mine le dé­bit et la force d’im­pact de l’eau. Gé­né­ra­le­ment li­vré avec deux buses, jet crayon/plat et jet ro­ta­tif ou ro­ta­buse, le net­toyeur peut pos­sé­der d’autres ac­ces­soires op­tion­nels qui per­mettent de trai­ter toutes les sur­faces ex­té­rieures, comme, par exemple, la brosse, al­liée in­dis­pen­sable pour la­ver dé­li­ca­te­ment une ver­rière sans ris­quer de la rayer, ou le kit dé­bou­che­ca­na­li­sa­tions qui peut évi­ter la case plom­bier.

Pompe et puis­sance

La pompe est le coeur de l’appareil et il faut être par­ti­cu­liè­re­ment vi­gi­lant au ma­té­riau uti­li­sé. Pas de plas­tique, mais une pompe en mé­tal ou en lai­ton qui as­sure fia­bi­li­té et lon­gé­vi­té. La puis­sance de l’appareil est éga­le­ment un cri­tère à prendre en compte. Elle per­met d’en­traî­ner la pompe et se

si­tue en gé­né­ral entre 1 400 et 1 800 W pour les ap­pa­reils à usage oc­ca­sion­nel, entre 1 600 et 2 000 W pour un usage ré­gu­lier et au-de­là de 2 000 W pour une uti­li­sa­tion in­ten­sive. At­ten­tion à choi­sir un mo­dèle avec mo­teur asyn­chrone, sans char­bon moins bruyant et sans usure.

Les plus qui fa­ci­litent la vie

La lon­gueur du flexible est im­por­tante pour la li­ber­té de mou­ve­ment. Se­lon les mo­dèles, ils vont de 6 à 9 m. Dif­fé­rentes qualités sont dis­po­nibles, tresses ny­lon ou acier. Cette der­nière, plus so­lide, est re­com­man­dée pour un usage fré­quent. En­fin, tou­jours pour plus de fa­ci­li­té d’usage, le sys­tème de rac­cor­de­ment ra­pide per­met un chan­ge­ment simple des ac­ces­soires et l’en­rou­leur sous pres­sion rend le ran­ge­ment de 9 m de tuyau beau­coup moins fas­ti­dieux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.