les planchas

Ceux qui ont fran­chi le pas ne jurent plus que par elle : la plan­cha. Ce mode de cuis­son par contact ré­vèle le meilleur de chaque ali­ment, car il fa­vo­rise une cui­sine ra­pide, saine et va­riée. Nos conseils pour choi­sir le bon appareil.

Maison et Travaux - - Sommaire - Par Bé­né­dicte le Gué­ri­nel.

Une plan­cha est une plaque de cuis­son, gaz ou élec­trique, de bonne épais­seur et trai­tée pour la cuis­son à haute tem­pé­ra­ture. En ef­fet, elle doit pou­voir ap­pro­cher les 300 °C. Plus la plaque est épaisse, plus l’iner­tie ther­mique est grande. Ain­si, la tem­pé­ra­ture de sur­face re­monte lors­qu’on dé­pose les ali­ments froids sur la plaque. La plan­cha fa­vo­rise une cuis­son ra­pide comme à la poêle, mais sans ma­nu­ten­tion ni graisse... ou presque. Pois­sons, viandes, crus­ta­cés, co­quillages, lé­gumes, des­serts... tout a le bon goût des plats « à la mi­nute ». La plan­cha su­blime les pro­duits du ter­roir et ré­vèle les arômes des ali­ments. Et avec deux voire trois brû­leurs in­di­vi­duels à tem­pé­ra­ture dif­fé­rente, on peut faire cuire viandes, pois­sons et ac­com­pa­gne­ments en même temps. De plus, la plan­cha per­met de cui­si­ner plus sai­ne­ment qu’au bar­be­cue : pas de fu­mées ni de re­tour de flamme sur les ali­ments, pas de graisses brûlées, et une éva­cua­tion des graisses dans un bac de ré­cu­pé­ra­tion, grâce à une plaque lé­gè­re­ment re­le­vée à l’ar­rière. Mais on peut aus­si re­mettre la plaque à plat pour cui­si­ner avec la graisse. Fa­cile à mettre en route ( il suf­fit de tour­ner un bou­ton), la plan­cha sé­duit les femmes, con­trai­re­ment au bar­be­cue qui était bien sou­vent l’apa­nage des hommes. Fi­ni l’idée du trap­peur près de son feu de camp ! Sans dé­ga­ge­ments de fu­mée, la plan­cha ras­semble les convives au­tour d’elle, de­ve­nant un ob­jet de convi­via­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.