La so­lu­tion pour ra­ni­mer vos combles

Dom­mage de lais­ser per­dus les combles... per­dus. Cette so­lu­tion tech­nique, dé­ve­lop­pée par Combles d’en France, fa­ci­lite l’amé­na­ge­ment de vo­lumes a prio­ri in­ex­ploi­tables. Et il suf­fit de quelques Pou­tres­pace pour mé­ta­mor­pho­ser les combles.

Maison et Travaux - - Sommaire - Texte : Anne Va­lé­ry. Pho­tos : An­to­nio Duarte.

Cu­rieu­se­ment, en France, l’amé­na­ge­ment des combles per­dus est re­la­ti­ve­ment mé­con­nu. « Lorsque les par­ti­cu­liers achètent une mai­son avec des combles per­dus, ils res­tent sur cette idée d’un vo­lume in­ex­ploi­table, ex­plique Ch­ris­tian Mar­quis, PDG de Combles d’en France. Ces mai­sons construites à par­tir des an­nées 1980 pos­sèdent des char­pentes amé­ri­caines, c’est-à-dire un tri­angle dans le­quel s’ins­crit un “w” avec des bois de pe­tites sec­tions qui li­mitent les coûts... mais oc­cupent tout l’es­pace. Étant don­né le prix de l’im­mo­bi­lier, la mo­di­fi­ca­tion que nous pro­po­sons donne, non seule­ment de l’es­pace, mais aus­si une plus-va­lue à la mai­son. Une bonne opé­ra­tion à l’ar­ri­vée. » Un amé­na­ge­ment de combles se­ra co­hé­rent et confor­table s’il est bien pen­sé et conçu, no­tam­ment la dis­tri­bu­tion des pièces, la cir­cu­la­tion et la lu­mière. La géo­gra­phie prime, que votre mai­son soit construite au nord ou au sud de la Loire, les tra­vaux à en­vi­sa­ger pour ré­cu­pé­rer ces pré­cieux mètres car­rés ne se­ront pas iden­tiques, idem pour le coût. La faute à la pente des toits.

Au nord de la Loire

Les pentes des toi­tures sont plus im­por­tantes et la trans­for­ma­tion des combles per­dus, re­la­ti­ve­ment simple, est pos­sible dans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.