Sé­cu­ri­sée et connec­tée

Des sys­tèmes in­tel­li­gents pour une mai­son sûre.

Maison et Travaux - - S'Équiper - Par Cé­dric Ro­gnon.

Dis­sua­sion, dé­tec­tion, alerte... les sys­tèmes d’alarme évo­luent et sont dé­sor­mais connec­tés pour ga­ran­tir la sé­cu­ri­té des per­sonnes et des biens. De la simple caméra à la gamme com­plète de dé­tec­teurs, ils peuvent in­ter­agir avec d’autres équi­pe­ments connec­tés, quand ils s’in­tègrent au sein d’un éco­sys­tème do­mo­tique plus large.

Le mar­ché de la mai­son connec­tée semble pro­mis à un bel ave­nir. Le confort ther­mique, ( Mai­son&Tra­vaux n° 277), en est l’une des fa­cettes. Ce n’est pas la seule. La pre­mière de­mande concerne au­jourd’hui la sé­cu­ri­té : des biens, pour pro­té­ger la mai­son contre les in­tru­sions, mais aus­si des per­sonnes, par exemple en dé­ployant des dé­tec­teurs de fu­mée ou de mo­noxyde de car­bone. Plu­sieurs stra­té­gies sont pos­sibles se­lon les be­soins et pré­fé­rences de cha­cun.

Alarme connec­tée

Pre­mière op­tion : op­ter pour une alarme an­ti-in­tru­sion. Ce pro­duit est dé­sor­mais dé­cli­né en ver­sions connec­tées : e-ONE de Dia­gral, Pro­texial ou Pro­texiom de Som­fy (qui vient d’ac­qué­rir My­fox), Otio... Con­trai­re­ment aux équi­pe­ments tra­di­tion­nels, il est pos­sible, après té­lé­char­ge­ment d’une ap­pli­ca­tion, de re­ce­voir des no­ti­fi­ca­tions sur son smart­phone ou sa ta­blette en cas d’ano­ma­lie et, se­lon les pro­duits, d’ac­ti­ver ou de désac­ti­ver son alarme à dis­tance. Les élé­ments qui com­posent le sys­tème de sé­cu­ri­té (cen­trale d’alarme et cla­vier de com­mande, dé­tec­teurs d’ou­ver­ture, de mou­ve­ment, à trans­mis­sion d’images, de bris de vitre, si­rènes in­té­rieures ou ex­té­rieures...) dé­pendent de la marque et du pack. Ils couvrent tous les be­soins, de l’ap­par­te­ment jus­qu’à la grande mai­son. Se­pio, de Hager, par exemple, qui rem­place l’an­cienne gamme Lo­gis­ty Se­re­ni­ty, in­tègre, no­tam­ment, un sys­tème de dis­sua­sion pro­gres­sive et crois­sante. Lors­qu’une in­tru­sion est dé­tec­tée, la si­rène com­mence par émettre un aboie­ment de chien. Si l’in­trus se rap­proche, elle dif­fuse des mes­sages vo­caux avant de se dé­clen­cher au-de­là d’un cer­tain pé­ri­mètre. Coût avec la pose : de 800 à 1000 eu­ros. Cer­taines alarmes, dont Se­pio, in­tègrent dans leurs gammes des dé­tec­teurs tech­niques pour sur­veiller d’autres risques dans l’ha­bi­tat : cou­pure pro­lon­gée de l’ali­men­ta­tion élec­trique d’un appareil, inon­da­tion, tem­pé­ra­ture de seuil mi­ni­mum dans un congé­la­teur, éma­na­tion de fu­mées... Ces alarmes an­ti-in­tru­sion peuvent par­fois dia­lo­guer avec des équi­pe­ments com­pa­tibles, no­tam­ment de la même marque. C’est le cas, par exemple, de l’offre Tyxal+, de Del­ta Dore, qui peut être cou­plée avec les vo­lets rou­lants de la marque par­te­naire Bu­ben­dorff, dont les mo­teurs em­barquent le pro­to­cole ra­dio pro­prié­taire X3d. Toute ten­ta­tive de for­cer un vo­let rou­lant dé­clenche alors l’alarme. L’in­dus­triel va d’ailleurs lan­cer cette an­née un dé­tec­teur ri­deau (dé­clen­che­ment de l’alarme par rup­ture de fais­ceau) pour sé­cu­ri­ser les vo­lets non com­pa­tibles.

Éco­sys­tème do­mo­tique

Les alarmes an­ti-in­tru­sion connec­tées sont conçues pour as­su­rer la sé­cu­ri­té du lo­ge­ment. Il est ce­pen­dant pos­sible d’al­ler plus loin et d’in­ter­con­nec­ter l’alarme, quand celle-ci le per­met, avec d’autres équi­pe­ments de la mai­son. La so­lu­tion : ins­tal­ler une box do­mo­tique, Home Con­trol, de De­vo­lo, par exemple. L’in­té­rêt c’est de pou­voir pi­lo­ter plu­sieurs équi­pe­ments connec­tés de la mai­son (por­tail, porte de ga­rage, éclai­rage, chauf­fage...) avec une seule ap­pli­ca­tion et ain­si créer des scé­na­rios : si­mu­ler une pré­sence pen­dant les va­cances avec l’ou­ver­ture au­to­ma­tique des vo­lets rou­lants en jour­née, l’éclai­rage en soi­rée... On peut aus­si dé­ci­der qu’en cas de dé­tec­tion d’un in­trus dans le jar­din, tous les vo­lets de la mai­son se ferment et les éclai­rages ex­té­rieurs s’al­lument pour faire fuir le cam­brio­leur. Les fonc­tion­na­li­tés de l’alarme sont aus­si éten­dues. As­so­ciée à la box do­mo­tique Co­vi­va, de Hager, l’alarme Se­pio rend pos­sible le dé­clen­che­ment à dis­tance de cap­tures d’images pour vé­ri­fier ce qui se passe à la mai­son. Par­mi les pro­duits connec­tés qui peuvent être in­té­grés à un éco­sys­tème do­mo­tique, la ser­rure connec­tée consti­tue un moyen in­té­res­sant pour dé­lé­guer l’ac­cès de la mai­son à un tiers, sans be­soin de confier les clés. Som­fy pro­pose un mo­dèle simple et ra­pide à ins­tal­ler, dont le cy­lindre ajus­table s’adapte à la plu­part des portes. In­té­grée à l’en­vi­ron­ne­ment de sa box do­mo­tique TaHo­ma et via une pas­se­relle in­ter­net, cette ser­rure connec­tée per­met alors d’ou­vrir la porte à dis­tance, à votre en­fant qui au­rait ou­blié sa clé ou à un li­vreur, par exemple. Là en­core, il est pos­sible de créer des scé­na­rios, pour que l’ou­ver­ture de la porte à l’aide du smart­phone ou d’un badge (porte-clé, bra­ce­let ou carte) dé­con­necte au­to­ma­ti­que­ment l’alarme

La mai­son connec­tée se ligue toute en­tière contre les in­trus

et al­lume les lu­mières. D’autres marques, comme Va­chette, four­nissent ce type de ser­rures connec­tées. Il existe aus­si des portes connec­tées, comme chez Pi­card, et des in­ter­phones connec­tés, por­tier Classe 300 X13E, de Le­grand, ou Hi, de Fe­no­tek, qui quand il est connec­té à une ser­rure élec­tro­nique per­met d’ou­vrir la porte à dis­tance.

Ser­vices à la carte

Le coût d’un box do­mo­tique seule re­pré­sente quelque cen­taines d’eu­ros, à par­tir de 119 eu­ros pour Ty­dom, de Del­ta Dore, 499 eu­ros pour TaHo­ma, de Som­fy... Pour un équi­pe­ment com­plet (alarme et box), il faut comp­ter, pour l’alarme E-ONE de Dia­gral, 598 eu­ros pour un ap­par­te­ment (1 seul dé­tec­teur de mou­ve­ment et d’ou­ver­ture) à près de 1 000 eu­ros pour une mai­son (dé­tec­teurs plus nom­breux). Avec une box do­mo­tique, il n’y a, dans la plu­part des cas, au­cun abonnement à payer. Cer­taines marques com­mer­cia­lisent ce­pen­dant en com­plé­ment des offres de ser­vices, cette fois-ci payantes. Tran­qui­liTY As­sist, de Del­ta Dore, est un ser­vice d’au­to­sur­veillance qui, pour 5 eu­ros par mois, met à dis­po­si­tion des uti­li­sa­teurs de l’alarme Tyxal+, cinq in­ter­ven­tions d’un agent sur site, du gar­dien­nage (48 h), des frais de ré­pa­ra­tion, un sou­tien psy­cho­lo­gique et une aide dans les dé­marches ad­mi­nis­tra­tives. Hager pro­pose, sans sous-trai­tance, l’offre de té­lé­sur­veillance Do­mic, à par­tir de 15 eu­ros par mois. Autre stra­té­gie, celle de Som­fy qui a noué un par­te­na­riat avec le lea­der de la té­lé­sur­veillance Ve­ri­sure. Ce­lui-ci four­nit le sys­tème d’alarme et de té­lé­sur­veillance qui est in­té­gré dans l’éco­sys­tème TaHo­ma.

Ca­mé­ras au­to­nomes

Le choix d’une alarme an­ti-in­tru­sion, in­té­grée ou non à un éco­sys­tème do­mo­tique, n’est pas la seule op­tion pour pro­té­ger sa mai­son. Pour un bud­get ré­duit, il est aus­si pos­sible de mettre en place des équi­pe­ments au­to­nomes, mais pou­vant s’ins­crire dans un éco­sys­tème do­mo­tique plus large, pour dis­sua­der les éven­tuels cam­brio­leurs. Plu­sieurs marques com­mer­cia­lisent ain­si des ca­mé­ras connec­tées, pour un usage in­té­rieur ou ex­té­rieur, qui consti­tuent un pre­mier ni­veau de sé­cu­ri­té. La dis­sua­sion re­cher­chée suf­fit dans 95 % des cas à em­pê­cher le cam­brio­lage. On re­trouve des marques telles que Del­ta Dore (Ty­cam), Otio, mais aus­si d’autres ac­teurs tels que iS­martA­larm (iCa­me­ra Keep). Il existe même une am­poule LED wi-fi qui in­tègre une caméra de sur­veillance mo­to­ri­sée haute dé­fi­ni­tion (cam LIGHT de AwoX, 199 eu­ros), éga­le­ment équi­pée d’un mi­cro­phone et d’un haut-par­leur pour in­ter­agir avec la per­sonne cô­té caméra. Autre exemple, pour 229 eu­ros, la caméra Om­na 180 de D-Link en­voie une no­ti­fi­ca­tion aux uti­li­sa­teurs quand une ac­ti­vi­té est dé­tec­tée. Com­pa­tible Ho­me­Kit, elle peut aus­si mon­trer, via l’ap­pli­ca­tion Apple Home, la vi­déo en di­rect de la caméra. Pour 199 eu­ros, la caméra in­té­rieure Wel­come, de Ne­tat­mo, est do­tée d’une tech­no­lo­gie de re­con­nais­sance fa­ciale. Elle re­con­naît vos en­fants, vous en­voie une no­ti­fi­ca­tion lors­qu’ils sont ren­trés, et vous pré­vient éga­le­ment quand un in­con­nu est dé­tec­té. La marque com­mer­cia­lise éga­le­ment une caméra

Dans 95 % des cas, la simple dis­sua­sion suf­fit à éloi­gner les cam­brio­leurs

ex­té­rieure. Nest pro­pose ces deux types de ca­mé­ras (Cam et Cam Out­door, 199 eu­ros cha­cune), avec image haute dé­fi­ni­tion, mi­cro et haut-par­leur. Un ser­vice par abonnement (Nest Aware, 10 eu­ros/mois ou 100 eu­ros/an) per­met d’en­re­gis­trer en conti­nu l’image et de la sto­cker sur le cloud. L’in­tel­li­gence de la caméra est aus­si amé­lio­rée grâce à des al­go­rithmes ca­pables de dis­tin­guer les per­sonnes d’un chat ou d’une branche. La marque vend aus­si un dé­tec­teur de fu­mées et de mo­noxyde de car­bone connec­té, d’une au­to­no­mie de 10 ans (Nest Pro­tect, 119 eu­ros). Ce­lui-ci est conçu pour fonc­tion­ner en sy­ner­gie avec les pro­duits Nest (dont la caméra pour voir ce qui se passe en cas d’ano­ma­lie), mais aus­si des lampes, des ver­rous et de nom­breux ap­pa­reils do­mes­tiques. En cas de fuite de mo­noxyde de car­bone, ce dé­tec­teur peut aus­si com­man­der à votre ther­mo­stat Nest d’ar­rê­ter le chauf­fage en ur­gence. De quoi dor­mir tran­quille et en toute sé­cu­ri­té !

3

1

2

1

Cette gamme d’alarmes in­tru­sion dé­tecte, dis­suade et alerte. Pi­lo­tage avec badge, cla­vier ou té­lé­com­mande. Pi­lo­tage à dis­tance dans le cadre de l’éco­sys­tème Co­vi­va, per­met­tant alors à l’alarme de com­mu­ni­quer avec toute l’offre do­mo­tique. Se­pio. Hager.

1.

Kit de dé­mar­rage Home Con­trol com­po­sé d’une box do­mo­tique, d’un dé­tec­teur d’ou­ver­ture porte-fe­nêtre et d’une prise in­tel­li­gente. 219,90 eu­ros. De­vo­lo.

3

3.

Cette am­poule LED wi-fi in­tègre une caméra de sur­veillane mo­to­ri­sée haute dé­fi­ni­tion pour sur­veiller votre mai­son en votre ab­sence et le­ver le doute en cas d’alarme in­tru­sion. Il suf­fit de té­lé­char­ger l’ap­pli­ca­tion gra­tuite pour contrô­ler à dis­tance la lu­mière et la caméra. 199 eu­ros. CamLIGHT. AwoX.

2.

Dis­po­ser d’une com­mande gé­né­rale via un in­ter­rup­teur pour ac­ti­ver ou per­son­na­li­ser des scé­na­rios, contrô­ler à dis­tance ses éclai­rages, prises de cou­rant, vo­lets rou­lants et ob­jets connec­tés, re­ce­voir des alertes en cas de dys­fonc­tion­ne­ment d’un appareil élec­trique... sont quelques-unes des fonc­tions de cette offre de mai­son connec­tée. À par­tir de 189 eu­ros. Ce­liane with Ne­tat­mo. Le­grand. 2

4

4.

Grâce à sa tech­no­lo­gie de re­con­nais­sance fa­ciale, cette caméra sait dis­tin­guer vos proches. Elle vous en­voie une no­ti­fi­ca­tion lors­qu’ils sont ren­trés et vous pré­vient quand elle dé­tecte un in­con­nu. Vi­sion pa­no­ra­mique et noc­turne. Image HD 1080p. 199 eu­ros. Wel­come. Ne­tat­mo.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.