S’adap­ter au plus près des be­soins

Maison et Travaux - - S’équiper - Xa­vie r de Mor­gan, ma­na­ger pro­duit, Chaf­fo­teaux

L’in­té­rêt par­ti­cu­lier des chau­dières murales est qu’elles peuvent s’adap­ter au plus près des be­soins de pui­sage, lors­qu’il s’agit d’as­su­rer à la fois chauf­fage et pro­duc­tion d’ECS. De plus en plus de gammes in­tègrent un bal­lon de sto­ckage. Dans celles dites « de confort », on trouve des mo­dèles avec des ca­pa­ci­tés de sto­ckage de 4, 15 et 40 litres. Ain­si, le mo­dèle de 4 litres convien­dra-t-il à un pe­tit foyer, équi­pé d’une pe­tite cui­sine et d’une seule salle de bains, tan­dis que le mo­dèle de 40 litres s’adres­se­ra à des mai­sons de plus grande su­per­fi­cie, avec plus de points de pui­sage en cui­sine, ain­si qu’une deuxième salle de bains. Outre le gain de place qu’elles pro­curent – c’est d’ailleurs la grande de­mande du mo­ment – les chau­dières murales les plus compactes au­to­risent une ins­tal­la­tion ain­si qu’une main­te­nance fa­ci­li­tées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.