L’at­mo­sphère co­sy est su­bli­mée par le bois brut

Maison et Travaux - - La Maison Dans Sa Région -

de­puis la cour prin­ci­pale où il est pla­cé lé­gè­re­ment en re­trait des fa­çades ma­çon­nées. Cô­té jar­din, il ré­vèle de plus amples pro­por­tions. Au to­tal, il couvre 20 m2, im­bri­qués entre le pi­gnon de la mai­son d’ha­bi­ta­tion, la fa­çade de la pe­tite dé­pen­dance et un pi­gnon de la grange. Ou­ver­tures in­té­rieures et ex­té­rieures Cô­té in­té­rieur, l’os­sa­ture bois a été ha­billée de plaques de plâtre. Entre ses po­teaux es­pa­cés de 60 cm ont été in­tro­duits de grands ou­vrants vi­trés ver­ti­caux qui font af­fluer la lu­mière au coeur de cette mai­son an­cienne dans la­quelle l’un des dé­fis était d’ap­por­ter de la lu­mière. Le rac­cor­de­ment de la mai­son à l’extension a né­ces­si­té la créa­tion d’une large ou­ver­ture dans le pi­gnon, avec la mise en place d’un lin­teau en bé­ton ar­mé. Pour évi­ter les re­prises de fi­ni­tions, le pas­sage a été com­plè­te­ment ha­billé par un bel en­ca­dre­ment de porte in­do­né­sien. Un dé­ca­lage de hau­teurs de sol entre les deux bâ­tisses a été gé­ré par la créa­tion d’un es­ca­lier ma­çon­né avec les pierres pré­le­vées dans le pi­gnon, lors de la créa­tion d’ou­ver­tures. Le rac­cor­de­ment entre l’extension et la grange a, quant à lui, en­traî­né la dé­pose de la qua­si-to­ta­li­té du pi­gnon de cette der­nière. La con­sé­quence d’une telle dé­pose est une fra­gi­li­sa­tion des ma­çon­ne­ries, dont la co­hé­sion a été ren­for­cée par un cer­clage en bé­ton ar­mé au

som­met des murs. La char­pente a éga­le­ment été conso­li­dée grâce au dou­blage de cer­taines de ses pièces. Ren­for­ce­ment d’au­tant plus né­ces­saire que la grange n’a pas per­du un seul de ses pi­gnons : le deuxième a éga­le­ment été dé­po­sé pour lais­ser place à une ver­rière cons­ti­tuée de cor­nières en fer et de simple vi­trage. Cette ver­rière étant mé­dio­cre­ment iso­lante, l’ar­chi­tecte a eu l’idée d’ins­tal­ler un sas jar­din d’hi­ver entre elle et l’ha­bi­ta­tion, en éle­vant une deuxième cloi­son do­tée, cette fois, de bonnes per­for­mances iso­lantes. Elle com­porte éga­le­ment de gé­né­reux vi­trages, mais dou­blés et ins­tal­lés dans des me­nui­se­ries bois. La mai­son est chauf­fée par des ra­dia­teurs en fonte rac­cor­dés à une chau­dière au fuel

Dans la salle de bains, le meuble vasque est une fa­bri­ca­tion mai­son cons­ti­tuée d’une poutre de ré­cu­pé­ra­tion qui sup­porte un plan de vasque taillé dans une planche en bois. Vasque à po­ser Le­roy Mer­lin.

La chambre d’hôte oc­cupe l’em­pla­ce­ment de la cui­sine, du sé­jour et de l’ar­riè­re­cui­sine ori­gi­nels dans l’an­cien lo­gis d’ha­bi­ta­tion. Les pièces ont été dé­cloi­son­nées pour of­frir un plus grand vo­lume. Sobre, la chambre est car­re­lée en grès cé­rame, ses murs peints dans des tons beiges (Cord n° 16, Far­row & Ball).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.