LA MAI­SON DANS SA RÉ­GION LES PRÉALPES D’AZUR

Entre mer et mon­tagne

Maison et Travaux - - Sommaire - Texte : So­phie Gia­gno­ni. Pho­tos : An­to­nio Duarte.

Entre Côte d’Azur et hautes mon­tagnes du Mer­can­tour, le parc des Préalpes d’Azur couvre un ter­ri­toire de moyennes mon­tagnes, en­taillé de gorges, cou­vert de fo­rêts et par­se­mé de val­lées agri­coles. Si ses pay­sages, sa faune et sa flore ré­sultent de la ren­contre des in­fluences mé­di­ter­ra­néennes et al­pines, son ar­chi­tec­ture reste in­fluen­cée par la Mé­di­ter­ra­née.

Les 96 284 hec­tares du parc na­tu­rel ré­gio­nal des Préalpes d’Azur re­cèlent de nom­breuses traces d’oc­cu­pa­tion hu­maine qui re­montent à la pré­his­toire. Do­té de terres fer­tiles pro­pices au dé­ve­lop­pe­ment de l’éle­vage, sou­mis au cli­mat mé­di­ter­ra­néen tem­pé­ré par les in­fluences mon­ta­gnardes, si­tué non loin des côtes et constel­lé de sites dé­fen­sifs re­mar­quables, ce ter­ri­toire bé­né­fi­cie d’une at­trac­ti­vi­té forte. Elle se res­sent au­jourd’hui en­core, en par­ti­cu­lier sur ses marges mé­ri­dio­nales où la pres­sion fon­cière a mal­heu­reu­se­ment en­traî­né

Gour­don compte par­mi les plus beaux vil­lages de France. En sur­plomb des gorges du Loup, il a sou­vent ser­vi de place forte de­puis sa fon­da­tion dans l’An­ti­qui­té. Les in­cur­sions sar­ra­sines y en­traî­nèrent l’édi­fi­ca­tion d’une pre­mière for­te­resse au XIe siècle. Des don­jons et un châ­teau féo­dal sont tou­jours sur pieds pour té­moi­gner de ce pas­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.