Cuis­son sous haute sur­veillance

Maison et Travaux - - S'équiper -

On rêve toutes (et tous) de mettre les pieds sous la table sans au­cun ef­fort préa­lable en cui­sine. Les ro­bots cui­seurs nous fa­ci­litent dé­jà gran­de­ment la tâche (voir en­ca­dré

p.85) et, de­puis peu, les tables de cuis­son leur em­boîtent le pas. On les sa­vait flexibles et ca­pables d’adap­ter leurs zones de cuis­son au nombre de cas­se­roles pré­sentes sur la plaque (Miele), les voi­là dé­sor­mais dé­bar­ras­sées de leurs bou­tons et ma­nettes : un pan­neau de com­mande est di­rec­te­ment pro­je­té sur le plan de tra­vail (Grun­dig). Elles sont aus­si « connec­tées », donc aptes à en­voyer quan­ti­té d’in­for­ma­tions es­sen­tielles concer­nant leur fonc­tion­ne­ment (tem­pé­ra­ture, temps de cuis­son res­tant...) sur

1.

In­té­grée dans le plan de tra­vail entre deux tables à in­duc­tion, cette hotte bi­la­té­rale à ins­pi­ra­tion ho­ri­zon­tale et com­mandes sen­si­tives se dé­clenche grâce à des cap­teurs sen­so­riels de cha­leur (L 52 cm) DHD7561B. 1 700 €. De Die­trich. 2.

En plus de com­mu­ni­quer avec la hotte, cette table à in­duc­tion pos­sède des zones de cuis­son per­met­tant de va­rier la taille des ré­ci­pients, de la poêle de Ø 15 cm au plat rec­tan­gu­laire de 23 x 39 cm. Dis­po­nible L 75/92/95 x P 42/50/53 cm. Temp­con­trol. À par­tir de 2 201 €. Miele.

3.

Ce four à va­peur com­bi­née (cha­leur tour­nante) avec in­ter­face sen­si­tive se contrôle à dis­tance et bé­né­fi­cie des re­cettes de grands chefs. À cô­té des 80 pro­grammes de cuis­son pré­en­re­gis­trés, pos­si­bi­li­té d’en­trer vos propres pa­ra­mètres de cuis­son. Va­por Cook. 1 499 €. Sams ung.

4.

Au-des­sous du mi­croondes grill (il ré­chauffe deux plats en même temps), le four à py­ro­lyse ( 7 L) ac­cueille de grosses pièces. L’ap­pli Turn & Cook pro­pose plus de 80 re­cettes réa­li­sables en moins de 1 h. Aria. 499 et 479 €. Indesit.

Pour­quoi le ré­fri­gé­ra­teur est-il au­jourd’hui l’ap­pa­reil le plus smart ?

Parce qu’il oc­cupe une place pri­vi­lé­giée dans l’équi­pe­ment d’une cui­sine. On le garde onze ans en moyenne, on l’ouvre à peu près vingt-cinq fois par jour et il offre la plus grande sur­face d’af­fi­chage. C’est sur sa porte que l’on af­fiche des mes­sages, on en a juste mo­der­ni­sé l’ap­proche. La lo­gique est la même que celle d’un smart­phone qui, via des ap­pli­ca­tions, per­met d’ac­cé­der à la radio, à la té­lé, aux ré­seaux, etc. sur un seul et même écran.

Sans de­ve­nir trop com­plexe à uti­li­ser ?

La tech­no­lo­gie ne se met pas au ser­vice du consom­ma­teur si elle gé­nère de l’an­xié­té. Le but, ce n’est pas de po­tas­ser un mode d’em­ploi pen­dant des heures, mais d’of­frir un usage simple avec la même in­tui­ti­vi­té qu’une ta­blette ou un smart­phone. Cha­cun va choi­sir et uti­li­ser les ap­pli­ca­tions en fonc­tion de ses be­soins, comme on le fait avec son por­table, pour in­ter­agir de fa­çon plus im­por­tante et plus na­tu­relle.

Les ap­pa­reils connec­tés ne sont-ils pas une porte ou­verte au ha­cking ?

Les pro­grammes de pro­tec­tion sont très ré­flé­chis. Les ap­pa­reils obéissent à des pro­to­coles de sé­cu­ri­té stricts qui pro­tègent les don­nées, comme les uti­li­sa­teurs. Avant d’être le pro­blème des fa­bri­cants d’élec­tro­mé­na­ger, le ha­cking reste l’af­faire des four­nis­seurs d’ac­cès.

Per­son­na­li­sable à l’en­vi, cette hotte à cinq vi­tesses offre la pos­si­bi­li­té d’écrire un mes­sage ou d’ac­cro­cher une re­cette sur sa sur­face ma­gné­tique. On a éga­le­ment le choix entre 31 teintes. Hotte Créa­tive, 1 903,99 €. Neff.

Mat­thieu La­nier,

di­rec­teur com­mer­cial et mar­ke­ting de la di­vi­sion élec­tro­mé­na­ger Sam­sung.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.