Plan­ta­tion, at­ten­tion aux sys­tèmes ra­ci­naires

Maison et Travaux - - S'équiper - Alain Fes­quet, pay­sa­giste.

L’en­ne­mi des ter­rasses et des al­lées reste le dé­ve­lop­pe­ment ra­ci­naire des plantes qui les bordent. Il faut ain­si ap­pli­quer quatre prin­cipes pour évi­ter le sou­lè­ve­ment du sol. Plus une es­trade vé­gé­tale est éle­vée, plus le sys­tème ra­ci­naire est puis­sant. Il faut donc pri­vi­lé­gier les couvre-sol, les ar­bustes ram­pants de moins d’un mètre de haut et pros­crire les es­sences puis­santes à fort dé­ve­lop­pe­ment ra­ci­naire, telles que les pins ou les bam­bous. En­suite, sur­tout si le pa­ve­ment est po­sé sur un lit de sable, il faut ins­tal­ler un pare-ra­cine de 60 cm de hau­teur en pé­ri­phé­rie, avec un angle de 105° vers l’ex­té­rieur, pour contraindre les ra­cines à al­ler du bon cô­té, et à fa­ci­li­ter leur pé­né­tra­tion en pro­fon­deur dans la terre. Troi­sième pré­cau­tion : plan­ter les ar­bustes 20 cm sous le ni­veau de la dalle de la ter­rasse ou des al­lées fi­nies pour prendre en compte l’in­évi­table re­le­vage de leur sys­tème ra­ci­naire dans le temps. Com­plé­ter avec de la pouz­zo­lane, du gra­vier ou une fi­ni­tion grille d’arbre. En­fin, il faut créer une fosse de plan­ta­tion bien ca­li­brée pour per­mettre aux vé­gé­taux de trou­ver leurs élé­ments nu­tri­tifs sans avoir à se dé­ve­lop­per horizontalement. Si on gère bien cette équa­tion, les choix sont im­menses.

4

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.