1

UN PLAN DE TRA­VAIL EN BOIS ? OUI, MAIS...

Maison et Travaux - - S’équiper -

Le plan de tra­vail en bois est ré­ser­vé aux per­sonnes soi­gneuses. Car il reste fra­gile, sen­sible à la cha­leur et à l’eau. Le hêtre, aux pores plus fer­més que ceux du chêne, est re­com­man­dé. Mais il doit être pro­té­gé à l’aide d’une huile ou d’un ver­nis adap­tés (ali­men­taire), de fi­ni­tion mate, sa­ti­née ou brillante. At­ten­tion, la plu­part des pro­tec­tions mo­di­fient la cou­leur du bois et ont ten­dance à le jau­nir. Si vous sou­hai­tez que votre plan garde sa teinte d’ori­gine, as­su­rez-vous que le pro­duit de pro­tec­tion est in­sen­sible aux UV.

Le bois est idéal dans les cui­sines contem­po­raines qui sou­haitent res­ter dis­crètes…

Es­prit cha­let pour cette cui­sine ca­mou­flée der­rière de hauts pla­cards aux portes es­ca­mo­tables ha­billées d’un pla­cage chêne. Les fa­çades fi­ni­tion bé­ton sont en har­mo­nie avec le long mur en pa­re­ment pierre. Plan de tra­vail en in­ox de 4 mm, ac­ces­soi­ri­sé par des pots pour us­ten­siles ou plantes aro­ma­tiques. Pla­teau de table en chêne mas­sif. PERENE.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.