Ré­no­ver sa pis­cine

Vous avez dé­ci­dé de ré­no­ver votre pis­cine. C’est le mo­ment, car tout est pos­sible. Mais, entre un simple « pool sta­ging », c’est-à-dire un lé­ger re­sty­lage, et la construc­tion d’un nou­veau bas­sin, le bud­get peut vite s’en­vo­ler. Tour d’ho­ri­zon en cinq ré­nov

Maison et Travaux - - Sommaire - Par Cé­dric Ro­gnon.

As­tuces et so­lu­tions

La France compte près de deux mil­lions de pis­cines, dont cer­taines construites voi­là près de 30 ans. Leur vieillis­se­ment im­plique des tra­vaux d’en­tre­tien et le re­nou­vel­le­ment d’une par­tie des équi­pe­ments. La ques­tion du rem­pla­ce­ment du li­ner, qui as­sure l’étan­chéi­té du bas­sin, se pose no­tam­ment après une di­zaine d’an­nées. Il est aus­si ju­di­cieux de rem­pla­cer une pompe vieillis­sante, qui plus est gé­né­ra­le­ment sur­di­men­sion­née, par un mo­dèle plus per­for­mant et moins bruyant. Le nec plus ul­tra est la pompe à vi­tesse va­riable, plus oné­reuse, mais à la consom­ma­tion élec­trique ré­duite par trois. Une rénovation est aus­si l’oc­ca­sion de mettre en place de nou­veaux équi­pe­ments. Par exemple, un chauf­fage. Par­mi les dif­fé­rentes op­tions pos­sibles, il ne faut au­jourd’hui re­te­nir que la pompe à cha­leur. Il s’agit de la so­lu­tion la plus chère à l’in­ves­tis­se­ment (de 1 700 à 3 500 eu­ros pour un mo­dèle en­trée de gamme chez Zo­diac, no­tam­ment), mais c’est aus­si la plus éco­no­mique et performante à l’usage. Si votre pis­cine est dé­jà équi­pée d’une pompe à cha­leur, le re­tour sur in­ves­tis­se­ment n’est, en re­vanche, pas suf­fi­sant pour jus­ti­fier son re­nou­vel­le­ment. Dans ce cas, mieux vaut at­tendre qu’elle tombe en panne pour en chan­ger. Pour ga­gner en confort d’en­tre­tien, il est aus­si pos­sible d’au­to­ma­ti­ser son bas­sin : ro­bot net­toyeur, trai­te­ment de l’eau… sont une aide pré­cieuse à la main­te­nance, dé­sor­mais dé­cli­née en ver­sions connec­tées. La dé­ci­sion de ré­no­ver une pis­cine peut aus­si être d’ordre es­thé­tique. Pour chan­ger la cou­leur de l’eau grâce au rem­pla­ce­ment du li­ner, ou, plus du­rable, de la mem­brane ar­mée. On peut aus­si mo­di­fier la struc­ture du bas­sin. La ten­dance est au­jourd’hui aux pis­cines plus pe­tites, moins pro­fondes et à fond plat, pour un usage da­van­tage tour­né vers la dé­tente et les loi­sirs. Le vo­lume d’eau, ré­duit, est éga­le­ment plus fa­cile à chauf­fer et à dés­in­fec­ter 

Cette an­cienne pis­cine à skim­mer de 11 x 5 m, construite dans les an­nées 1990, a été ré­no­vée et trans­for­mée en bas­sin à dé­bor­de­ment. Struc­ture bé­ton. Étan­chéi­té par mem­brane ar­mée 150/100e gris an­thra­cite. Ré­seau hy­drau­lique à sur­verse. Fil­tra­tion à...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.