Des sols conti­nus en guise de liens

Maison et Travaux - - Grand Dossier / Extensions -

Vous avez choi­si d’as­su­rer la conti­nui­té des ma­té­riaux entre l’ex­ten­sion et l’exis­tant, et par­ti­cu­liè­re­ment pour les sols, quel était l’ob­jec­tif ?

J’ai sou­hai­té trai­ter avec soin la conti­nui­té des sols pour créer de vé­ri­tables échanges entre l’an­cien et le nou­veau. Je suis par­ve­nu à l’idée de rap­por­ter du sol exis­tant dans l’ex­ten­sion et vice ver­sa. Un ar­ti­san (Par­quets Du­co­ront) a été char­gé de res­tau­rer, puis de pro­lon­ger le par­quet en point de Hon­grie, jusque dans le sé­jour. Il se re­tourne même sur le bas de l’îlot cen­tral, pour an­crer un peu plus l’en­semble meuble et table dans la par­tie exis­tante. Ce vo­lume à part en­tière sert de trait d’union entre les deux époques de construc­tion. Le mo­tif des che­vrons est éga­le­ment re­por­té sur les murs pour lier les pièces. Dans l’an­cienne cui­sine, le car­re­lage est rem­pla­cé par le grand for­mat (80 x 80 cm) utilisé dans le sé­jour et mis en oeuvre jus­qu’à la ren­contre avec le re­vê­te­ment de l’en­trée. J’ai alors fait ap­pel à un spécialiste (Sols Con­cepts) pour ré­créer un gra­ni­to aux teintes proches de ce­lui d’ori­gine. Il sert à faire la tran­si­tion entre les grands car­reaux et la mo­saïque qui date du dé­but du XXe siècle.

Quels sont les moyens tech­niques aux­quels vous avez eu re­cours ?

Tout de­vait être par­fai­te­ment à ni­veau alors même que le ter­rain se trou­vait en lé­gère dé­cli­vi­té. Il a fal­lu mettre au point un des­sin pré­cis pour ga­ran­tir la meilleure jonc­tion entre les sols. Une ré­ser­va­tion a été pré­vue au mo­ment de cou­ler la dalle, à l’en­droit du par­quet pro­lon­gé. Sa mise en oeuvre né­ces­si­tait da­van­tage d’épais­seur que les car­reaux de l’ex­ten­sion et c’était la meilleure fa­çon d’ali­gner l’en­semble des sols exis­tants et nou­veaux.

RO­NAN COORMAN, ar­chi­tecte

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.