L’art de la mise en scène

Maison et Travaux - - S’inspirer - Co­lo­ris Coc­ci­nelle, Acryl mat, 28 € le pot de 1 litre. Théo­dore Col­lec­tion. Pein­tures 1825.

Long et étroit, le cou­loir ne laisse guère le choix d’un mo­bi­lier de type con­sole ou com­mode. D’au­tant qu’il est ponc­tué de portes qui en com­pliquent l’amé­na­ge­ment. Alors, pour qu’il reste aus­si plai­sant à tra­ver­ser qu’à re­gar­der, il est pen­sé comme une ga­le­rie. La laque blanche po­sée au pla­fond est suf­fi­sam­ment brillante pour éclai­rer le cor­ri­dor d’un bout à l’autre, sans qu’il soit be­soin de va­rier les points lu­mi­neux. Le rouge ap­pli­qué sur les murs ins­taure d’em­blée une am­biance théâ­trale. Pour en ren­for­cer l’in­ten­si­té, des gra­vures sont ins­tal­lées dans des al­côves ; elles sont peintes dans un noir iden­tique à ce­lui des portes qui leur font face. La suc­ces­sion de ta­bou­rets, po­sés côte à côte et pa­reille­ment ta­pis­sés de tis­su rayé, donne l’im­pres­sion de pas­ser de­vant des loges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.