UNE IM­PLAN­TA­TION ADAP­TÉE

À L’ES­PACE DIS­PO­NIBLE

Maison et Travaux - - Dossier Spécial -

1- Cui­sine en cou­loir, de pe­tite taille ou ou­verte. On opte pour la cui­sine amé­na­gée en I. Dans ce cas, il faut bien ré­flé­chir aux zones d’ac­ti­vi­té et à un es­pace plan de tra­vail res­treint.

2- Cui­sine fer­mée d’au moins 10 m2 et lar­geur d’au moins 2,50 m. L’amé­na­ge­ment peut être pa­ral­lèle en face à face. L’idéal pour op­ti­mi­ser dé­pla­ce­ments, sur­face de plan de tra­vail et ca­pa­ci­té de ran­ge­ment.

3- Cui­sine d’au moins 8 m2, avec un es­pace cen­tral d’au moins 1,50 m2. Oc­cu­per trois murs ou cô­tés. Il fau­dra en­vi­sa­ger des meubles d’angle.

4- Cui­sine ou­verte ou d’une sur­face su­pé­rieure à 20 m2. Ins­tal­ler un îlot cen­tral avec un es­pace de cir­cu­la­tion d’au moins 1,20 m. Il fau­dra le rac­cor­der à l’eau, l’élec­tri­ci­té et à la hotte d’as­pi­ra­tion s’il contient la plaque de cuis­son.

5- Tout type de cui­sine, dès 10 m2 avec un es­pace de 1,20 m mi­ni­mum pour le re­tour. Im­plan­ta­tion en angle dite en L, la plus fonc­tion­nelle et pra­tique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.