Une juste et sub­tile res­tau­ra­tion

Ma­riant l’au­then­tique et le contem­po­rain, res­tau­rée avec des ma­té­riaux na­tu­rels ou bio­sour­cés, cette mai­son per­che­ronne dis­tille une am­biance saine et se­reine, pour un confort de vie très ac­tuel.

Maison et Travaux - - La Maison Dans Sa Région / Le Perche - Texte : Éli­sa­beth De­laigue. Pho­tos : An­to­nio Duarte.

Sé­duits par le charme de cette ferme, les nou­veaux pro­prié­taires en ont fait leur ré­si­dence prin­ci­pale. Les dif­fé­rents bâ­ti­ments, or­ga­ni­sés en U au­tour de la cour, n’ont pra­ti­que­ment pas su­bi de mo­di­fi­ca­tions. Leur dis­po­si­tion ar­chi­tec­tu­rale per­met d’ima­gi­ner l’his­toire de la pro­prié­té. De gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion, la pe­tite ferme d’ori­gine s’est pro­gres­si­ve­ment agran­die par ad­jonc­tions lon­gi­tu­di­nales de di­verses dé­pen­dances. L’ai­sance ve­nant, un nou­veau lo­gis a pu être construit à la fin du XIXe siècle. Plus spa­cieux, plus confor­table et cor­res­pon­dant au mode de vie de l’époque, il bé­né­fi­cie de la même orien­ta­tion que l’an­cien.

Une ré­ha­bi­li­ta­tion pleine d’at­ten­tions

Si les ex­té­rieurs n’ont que peu été mo­di­fiés, l’in­té­rieur de la mai­son com­porte quelques cloi­son­ne­ments plus ré­cents qui ont été sup­pri­més pour ré­ta­blir l’or­ga­ni­sa­tion d’ori­gine. Comme au­tre­fois, l’en­trée se fait di­rec­te­ment dans une grande pièce com­mune dont la che­mi­née a été dé­bar­ras­sée de l’en­duit ci­ment

qui la dé­fi­gu­rait. Dans cette grande pièce se trouve le coin cui­sine amé­na­gé en îlot entre le coin re­pas et l’es­ca­lier. La pe­tite pièce si­tuée près de la porte, cô­té cour, a été trans­for­mée en coin toi­lette et la chambre basse est de­ve­nue le sa­lon. Entre sé­jour et sa­lon, le mur de re­fend, trop ci­men­té, a été dou­blé de plaque Fer­ma­cell, mais tous les autres murs ont été re­join­toyés à la chaux avec du sable lo­cal. Un chauf­fage par le sol a été mis en place avant de re­faire les sols avec des terres cuites de ré­em­ploi. Portes-fe­nêtres et contre­vents an­ciens ont été conser­vés, leur bon état gé­né­ral ne jus­ti­fiant pas de les chan­ger. L’es­ca­lier, lui aus­si d’ori­gine, des­sert les deux étages. Il a été peint en noir, car les pre­mières marches, trop usées, ont dû être re­faites. Les plan­chers d’étage, faits de tor­chis re­cou­vert de terre cuite, avaient un im­por­tant faux ni­veau. Ils ont été re­dres­sés avec une chape sèche ( gra­nules et plaques de sol Fer­ma­cell) re­cou­verte, au pre­mier, d’un par­quet chêne sur lam­bourde ; au se­cond, d’un par­quet flot­tant, plus ra­pide et moins cher. C’est au deuxième étage que viennent d’être amé­na­gées trois nou­velles chambres.

Des combles cha­leu­reux

Iso­lé avec 35 cm de laine de mou­ton, le toit très pen­tu a per­mis de construire des mez­za­nines ser­vant de coin jeu dans les chambres d’en­fant et de dres­sing dans celle des pa­rents. La sous-face du toit est dou­blée de planches en peu­plier tremble, un bois doux et soyeux de pro­duc­tion lo­cale. Comme les murs sont très épais, il n’était pas in­dis­pen­sable de leur ap­pli­quer un dou­blage iso­lant. Ils sont sim­ple­ment re­join­toyés à la chaux, et les pe­tites fe­nêtres en pi­gnon sont mises en va­leur par des vo­lets in­té­rieurs. Réa­li­sés dans les règles de l’art, et le res­pect de l’ar­chi­tec­ture an­cienne, ces tra­vaux s’in­tègrent dans un pro­jet de res­tau­ra­tion qui va bien­tôt se pour­suivre dans le bâ­ti­ment ad­ja­cent… un chan­tier à suivre ●

Dans cette pro­prié­té en­tou­rée de haies, une mare, un po­ta­ger et un ver­ger consti­tuent l’en­vi­ron­ne­ment im­mé­diat de la mai­son et de ses dé­pen­dances.

22. Deux portes d’en­trée sur­mon­tées d’une im­poste vi­trée se font face. Elles donnent ac­cès à la grande pièce com­mune, l’une de­puis la cour, l’autre de­puis le jar­din.

11.Sur la fa­çade conso­li­dée par des ti­rants, la porte de l’an­cien lo­gis se pa­rait d’un lin­teau lé­gè­re­ment courbe et d’un en­ca­dre­ment de pierre au large chan­frein.

1

2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.