Mi­chel Mo­riss­set

À l'ab­baye St Georges de Bo­scher­ville

Maisons Normandie - - C’est À Voir -

Né à Dieppe en 1936, il com­mence à des­si­ner en 1940 des scènes de la­bour en Bre­tagne où sa fa­mille s'était ré­fu­giée. De re­tour en Nor­man­die en 1948 à Rouen, il trans­pose à l'aqua­relle des toiles de Braque qu'il ren­contre l'an­née sui­vante à Va­ren­ge­ville sur mer et qui le gui­de­ra pen­dant 10 ans. En 1954, il pré­sente sa pre­mière ex­po­si­tion par­ti­cu­lière à Rouen chez Me­nui­se­ment sui­vie d'autres en France et à l'étran­ger. Il est in­vi­té à pré­sen­ter en 1998 dans le cloitre du Con­seil Gé­né­ral du Loir-etc­her, à Blois, une ex­po­si­tion pour ses cin­quante ans de pein­ture. Éga­le­ment mu­si­cien et mu­si­co­logue, il consti­tue avec sa femme Ma­rie-an­drée Mo­ris­set­ba­lier ti­tu­laire du grand orgue de l'ab­ba­tiale Saint-ouen de Rouen un duo orgue et trom­pette. Sa pein­ture fi­gu­ra­tive ou abs­traite a sou­vent été qua­li­fiée de mu­si­cale. Ses rythmes co­lo­rés trouvent leur ori­gine dans l'ap­proche des oeuvres qu'il est ap­pe­lé à écou­ter ou à jouer.

Jus­qu'au 16 fé­vrier 2016 12, route de l'ab­baye 76840 Saint-martin de Bo­scher­ville

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.