LES GRIFFES DU DIABLE

Maisons Normandie - - Côte De Nacre - Textes et photos : J-P. & A. La­garde

Afin d’en ex­traire leur nour­ri­ture, les pay­sans d’au­tre­fois creu­saient la terre à mains nues. La du­re­té de leur exis­tence fai­sait d’eux des hommes opi­niâtres et peut-être naïfs, sans les passions qui gâtent la nôtre. Ils croyaient en Dieu et en son ad­ver­saire le diable. Quel­que­fois af­fleu­raient au sol ces fos­siles grif­fus, pointe en haut re­cour­bée, c’était pour eux un signe de l’au-de­là. Ils les nom­mèrent « les griffes du diable » !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.