VIVRE AU JAR­DIN

Maisons Normandie - - Espaces Exterieurs - Dos­sier : M.-A. Benjamin - Photos : D.R.

Après les longs mois d'hi­ver, pri­vés de cha­leur et de lu­mière, se ré­veillent les en­vies de grand air et de ren­dez-vous au vert de votre de­meure. C'est le mo­ment de re­ce­voir ses amis sur la ter­rasse, dans la vé­ran­da ou au­tour de la pis­cine. Voi­ci quelques sug­ges­tions pour em­bel­lir et amé­na­ger vos es­paces ex­té­rieurs.

Si vous ve­nez d'ac­qué­rir une pro­prié­té an­cienne avec un jar­din quelque peu dé­lais­sé, voire aban­don­né, mieux en­core un ter­rain vague, vous vous trou­vez dans un cas de fi­gure idéale pour réa­li­ser le jar­din de vos rêves. La trans­for­ma­tion des es­paces ex­té­rieurs com­men­ce­ra par la réa­li­sa­tion d'une pro­jec­tion, sous forme de plans et d'es­quisses, des po­ten­tia­li­tés qu'ils re­cèlent. Si c'est avec ses rêves que l'on construit, en es­sayant de re­cons­ti­tuer un style, une époque bien par­ti­cu­lière, il est bien né­ces­saire d'avoir une vi­sion d'en­semble. Avant les tra­vaux de ter­ras­se­ment, il se­ra utile de pré­voir un plan d'amé­na­ge­ment glo­bal pre­nant en compte l'em­pla­ce­ment de la mai­son et l'orien­ta­tion de sa fa­çade, l'ex­po­si­tion des dif­fé­rentes par­ties de votre ter­rain, la dis­tri­bu­tion de l'es­pace et les pas­sages que vous vou­lez créer. Ce tra­vail qu'il est pré­fé­rable de confier à un bu­reau d'étude vous per­met­tra de ma­té­ria­li­ser votre pro­jet et d'y voir plus clair, entre le sou­hai­table et le pos­sible. Le pre­mier sou­ci est d'éta­blir une har­mo­nie de formes et de cou­leurs qui soit com­pa­tible avec les contin­gences na­tu­relles (quels types de plantes et d'arbres choi­sir...).

Une sym­biose entre vo­lume vé­gé­tal et amé­na­ge­ment

Les am­biances que l'on va cher­cher à créer de­vront s'adap­ter au type de la mai­son : un jar­din clas­sique à la fran­çaise ré­pon­dra à une ar­chi­tec­ture non moins tra­di­tion­nelle et da­tée, une chau­mière ou un cot­tage peuvent s'en­tou­rer d'une at­mo­sphère plus dé­bri­dée à l'an­glaise. Plus mo­des­te­ment, vous pour­rez choi­sir le "coeur " de votre es­pace vert en choi­sis­sant un élé­ment cen­tral au­tour du­quel la vie pren­dra forme et es­thé­tique : une fon­taine, une sta­tue ou un arbre re­mar­quable qui abri­te­ra une ter­rasse pour les col­la­tions de la belle sai­son… La pré­sence de l'eau, sym­bole de dé­tente, pour­ra consti­tuer un centre de vie par­ti­cu­liè­re­ment at­trac­tif, l'âme de votre jar­din. Se­lon les rêves de cha­cun, il s'agré­men­te­ra de pon­tons et cas­cades, ro­chers et plage au sable fin. Pour nombre d'entre nous l'image du mou­lin et des eaux du bief cir­cu­lant alen­tour, sous l'om­brelle des saules et des peu­pliers, consti­tuent la vi­sion la plus idyl­lique qui soit. Dans la tra­di­tion des ma­noirs nor­mands, édi­fiés du­rant les XVIIE et XVIIIE siècles, on trouve éga­le­ment le bas­sin rec­tan­gu­laire bor­dé par de ma­gni­fiques cor­beilles de fleurs as­so­ciées aux tra­di­tion­nels pots de buis.

Re­vê­te­ments de sols et pa­vés a l’an­cienne

Les amé­na­ge­ments d'es­paces ex­té­rieurs com­portent tou­jours de nom­breux ou­vrages de ma­çon­ne­rie, à com­men­cer par les re­vê­te­ments de sol que vous pour­rez choi­sir en pierre na­tu­relle, un ma­té­riau noble qui de­vra être do­té d'un co­ef­fi­cient de du­re­té com­pa­tible avec son usage. Le plus sou­vent, il s'agit de pierre cal­caire claire de l'ère se­con­daire ju­ras­sique. Après ex­trac­tion, ces blocs dont cer­tains pèsent jus­qu'à 20 tonnes su­bissent un sciage pri­maire qui s'ef­fec­tue, se­lon les mé­thodes ac­tuelles, au fil dia­man­té. Cette pre­mière opé­ra­tion a pour but d'ob­te­nir des tranches d'une épais­seur constante, la face à scel­ler de­vant être par­fai­te­ment plane pour fa­ci­li­ter la pose. Dans les ate­liers tra­di­tion­nels, toutes les pièces sont re­prises à la main et usées sur leur sur­face afin de leur im­pri­mer un lé­ger mou­ve­ment rap­pe­lant les sols d'au­tre­fois. Pour la fi­ni­tion rus­tique, l'as­pect est pi­que­té, ce qui confère la qua­li­té an­ti­dé­ra­pante né­ces­saire, les arêtes ont été préa­la­ble­ment écla­tées, tan­dis que la sur­face reste plane.

Fi­na­li­ser son ins­tal­la­tion par le choix d’un por­tail

En de­hors de leur prix très at­trac­tif, les élé­ments en pierre re­cons­ti­tuée pos­sèdent l'avan­tage de pou­voir se com­bi­ner entre eux per­met­tant de nom­breuses va­riantes qui ré­sument à peu près tous les cas de fi­gure que vous pou­vez en­vi­sa­ger dans votre amé­na­ge­ment. Pièces à angle droit, élé­ments conçus pour une dis­po­si­tion en cercle, as­so­cia­tion de formes rondes et car­rées, dal­lages spé­ci­fiques avec chants ir­ré­gu­liers et in­éga­li­tés de sur­face, mar­gelles aux bords ar­ron­dis et pas ja­po­nais, marches d'es­ca­lier, pa­vés pour cour moyen­âgeuse et en­tou­rages d'arbres jus­qu'à l'as­pect terre cuite que ces col­lec­tions peuvent re­vê­tir pour com­po­ser des en­sembles de la serre à la ter­rasse, de la cui­sine à la vé­ran­da, du bal­con au jar­din. Et pour ter­mi­ner en beau­té, vous pas­se­rez aux clô­tures et por­tails qui sont des élé­ments de dé­co­ra­tion à part en­tière dans l'amé­na­ge­ment au même titre que le mo­bi­lier, la pis­cine, la ter­rasse… Le choix des cou­leurs, en har­mo­nie avec l'en­vi­ron­ne­ment et les vé­gé­taux, per­met­tra d'as­su­rer la meilleure in­té­gra­tion de ces struc­tures en bois, fer­ron­ne­rie, pierre et acier se­lon les di­verses op­tions pro­po­sées.

Chez Cailleau, les co­lo­ris les plus sou­te­nus de la gamme tra­di­tion­nelle, ré­sistent par­fai­te­ment au temps et aux in­tem­pé­ries. À forte tem­pé­ra­ture, ces car­reaux ou briques de terre cuite perdent en po­ro­si­té et rou­gissent for­te­ment. Ils peuvent alors se trans­for­mer en une ma­gni­fique ter­rasse rus­tique an­ti­dé­ra­pante, qui n'éblouit pas, ne craint pas le gel et ne de­mande au­cun trai­te­ment !

Ci-contre : ce n'est pas un uni­vers so­phis­ti­qué, mais une image de la Nor­man­die, na­tu­relle et élé­gante, avec ses roses et ses ver­gers. Ci-des­sous : dans les cam­pagnes au­ge­ronnes, des ponc­tua­tions de jar­din à la fran­çaise en­tourent le Pré des Co­lom­biers.

La créa­tion pay­sa­gère re­mo­dèle votre jar­din et crée des es­paces re­mar­quables qui ajoutent une plus-va­lue à votre pro­prié­té (Bo­hin Jar­dins).

Fon­taines, bas­sins et pis­cines pour agré­men­ter votre jar­din (Bo­hin Jar­dins).

Ci-contre : Pa­vés de Rue est une en­tre­prise spé­cia­li­sée dans la vente de pa­vages, dal­lages, bor­dures et ca­ni­veaux en grès d'inde ou gra­nit 100 % na­tu­rel, des­ti­nés à la réa­li­sa­tion d'amé­na­ge­ments ex­té­rieurs pri­vés ou pu­blics. Ici, grès neuf 14x14 - Bor­dures grès neuf 8x20x50. Ci-des­sous : avec une ex­pé­rience de 20 ans à son ac­tif d'ar­ti­san pay­sa­giste, M. Le­conte vous ap­porte un conseil per­son­na­li­sé, un tra­vail soi­gné et de qua­li­té, tou­jours dans le res­pect de l'en­vi­ron­ne­ment où le chan­tier est réa­li­sé (Jar­din Nor­mand).

Por­tail fer­ron­ne­rie sui­vant créa­tion du client (De­vaux).

Ci-des­sus : réa­li­sa­tion d'un por­tail en bois peint sui­vant les teintes du co­lom­bage et des pi­liers en briques an­ciennes et pierre de Creuilly (De­vaux). Ci-des­sous : réa­li­sa­tion d'un por­tail fer­ron­ne­rie et po­teaux acier, l'en­semble mo­to­ri­sé par des Cham­bord 1000T (De­vaux).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.