L’île Mau­rice Pa­ra­dis de l’océan In­dien

SUR L’ÎLE MAU­RICE, TOUS LES RÊVES D’EXO­TISME SONT RÉA­LI­TÉ. ICI, SUR CETTE TERRE PLU­RIELLE, VOUS VI­VREZ DES MO­MENTS UNIQUES AU GRÉ DE VOS EN­VIES.

Mariages - - Lune De Miel - PAR DO­MI­NIQUE POURRIAS

Au coeur de l’océan In­dien, l’île Mau­rice conjugue à l’in­fi­ni vos at­tentes les plus exo­tiques pour un voyage vrai­ment in­ou­bliable. À com­men­cer par

des vols di­rects au dé­part de la France, un cli­mat pri­vi­lé

gié toute l’an­née, un très faible dé­ca­lage ho­raire, et un ac­cueil cha­leu­reux al­liant dis­cré­tion et sincérité.

PORT-LOUIS, L’ÂME DU PAYS

Ca­pi­tale de l’île Mau­rice, Port- Louis a été fon­dée en 1735 par le gou­ver­neur fran­çais Fran­çois Ma­hé de La Bour­don­nais. Au­tour de la place d’Armes, vous dé­cou­vri­rez quelques édi­fices de style co­lo­nial de très belle fac­ture (l’hô­tel du Gou­ver­ne­ment et le théâtre mu­ni­ci­pal). Ne man­quez pas le mar­ché aux épices qui se tient tous les jours dans la halle du centre- ville ; le Blue Penny

Mu­seum, consa­cré au patrimoine mau­ri­cien, qui compte des pièces d’une ex­trême ra­re­té comme les cé­lèbres post­of­fices, pre­miers timbres émis à l’île Mau­rice en 1847 ; le

fort Adé­laïde, ci­ta­delle for­ti­fiée of­frant une vue ma­gni

fique sur la ville, et le Champs de Mars, éta­bli à l’ori­gine par les Fran­çais pour les ma­noeuvres mi­li­taires, et au­jourd’hui trans­for­mé en champ de courses. À seule­ment dix mi­nutes en voi­ture de Port-Louis, le

Do­maine Les Pailles per­met de re­mon­ter le temps. La vi­site du mou­lin qui ser­vait à broyer la canne à sucre, du jar­din bo­ta­nique et de la dis­til­le­rie offre un aper­çu de la vie des ha­bi­tants de l’île au xix e siècle. Plus au sud, la

mai­son Eu­re­ka est un site idéal pour s’im­pré­gner de la culture fran­co-mau­ri­cienne.

LES NORD CHARMES DU

Au Nord de l’île Mau­rice, Grand Baie est le pa­ra­dis du shop­ping, des sports nau­tiques (dont la plon­gée sous­ma­rine) et des loi­sirs. Vous y trou­ve­rez de nom­breuses at­trac­tions, des plages ma­gni­fiques, des hô­tels de grande qua­li­té ré­pu­tés pour leur ac­cueil et leurs ser­vices, et une am­biance convi­viale. Par­mi les sites re­mar­quables de cette ré­gion pleine de charme, le Jar­din bo­ta­nique de Pam­ple­mousses est

ré­pu­té pour son im­por­tante col­lec­tion de plantes in­di­gè-

nes et exo­tiques qui y poussent, dont les im­pres­sion­nants né­nu­phars géants “vic­to­ria ama­zo­ni­ca” et les nom­breuses

es­pèces de pal­miers. Vous irez aus­si à Cap Mal­heu­reux, pit­to­resque vil­lage de pê­cheurs cé­lèbre pour sa pe­tite cha­pelle au toit rouge ; à Trio­let pour dé­cou­vrir le plus grand temple hin­dou de l’île ; aux Ver­gers de La­bour­don­nais, un splen­dide do­maine frui­tier qui existe de­puis 1858. Pour­sui­vez votre vi­site jus­qu’à L’Aven­ture du Sucre, un éco­mu­sée qui rend hom­mage aux mil­liers de Mau­ri­ciens qui ont vé­cu “l’aven­ture du sucre” et pré­sente une ex­tra­or­di­naire ex­po­si­tion lo­gée dans la ma­chi­ne­rie d’au­tre­fois.

MER­VEILLES DE L’EST

Bor­dés par des eaux tur­quoise, la par­tie est de l’île offre tous les at­traits pour des sé­jours in­ou­bliables. À com­men­cer par l’île aux Cerfs, po­sée sur un la­gon et dé­diée aux sports nau­tiques et aux plai­sirs bal­néaires. Tou­jours pa­ra­di­siaques, les plages de Roches-Noires et Poste-La­fayette ber­cées par une douce brise ma­rine. De Belle-Mare à Trou-d’Eau-Douce, la côte est ponc­tuée de grandes éten­dues de sable blanc. Autres dé­cou­vertes :

Kres­tel Val­ley, do­maine qui pro­pose de mul­tiples ac­ti­vi-

Sen­sa­tions bien-être

L’île Mau­rice vous pro­pose les plus beaux spas et centres de re­mise en forme au monde. Là, dans la plu­part des hô­tels, la gen­tillesse lé­gen­daire des Mau­ri­ciens as­so­ciée à la dou­ceur et à l’ori­gi­na­li­té des soins de marques pres­ti­gieuses vous trans­porte dans un monde de sé­ré­ni­té. tés ; le Do­maine de l’Etoile, lieu d’ex­cur­sions à che­val ou à vé­lo ; la Val­lée de Fer­ney, parc na­tu­rel dé­dié à la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment ; ou le Val Na­ture Park à SaintHu­bert qui abrite des singes, des oi­seaux et des cerfs.

MYS­TÈRES SUD DU

De­puis Ma­hé­bourg jus­qu’au Morne Bra­bant se dévoile une autre île, avec ses mys­tères, son au­then­ti­ci­té, ses pay­sages spec­ta­cu­laires. Ma­hé­bourg, et plus par­ti­cu­liè­re­ment

la baie de Grand Port, a été le té­moin de la seule vic­toire

na­vale de Na­po­léon sur les An­glais. C’est une ville où il faut vi­si­ter le mar­ché et le châ­teau Ro­billard, bâ­tisse co­lo

niale du xviii e , qui abrite le musée d’His­toire na­tio­nale.

Plus au sud, l’île aux Ai­grettes (ré­serve na­tu­relle) et la Pointe d’Es­ny, avec sa plage idéale pour les sports nau­tiques. Par ailleurs, ne ré­sis­tez pas aux sor­ti­lèges de La Va­nille, Ré­serve

des Mas­ca­reignes avec son centre d’éle­vage de cro­co­diles im­por­tés de Ma­da­gas­car ou des chutes de Ro­ches­ter (à Souillac), avant de suivre la Route du Thé. Au sud-ouest de l’île, le Morne forme une pres­qu’île en­tou­rée d’un très large la­gon, do­mi­née par le Morne Bra­bant. En sé­jour­nant dans cette ré­gion, vous au­rez tout le loi­sir de par­tir ex­plo­rer “les terres de couleurs” de Cha­ma­rel, le parc na­tio­nal des Gorges de la Ri­vière Noire ou le parc éco

tou­ris­tique du Do­maine des Sept Val­lées.

L’AS­TROEA BEACH HÔ­TEL

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.