Dé­cou­vrez les ota­ries à four­rure

Mariages - - Lune De Miel -

erre de contrastes aux pay­sages d’une in­croyable di­ver­si­té, la Na­mi­bie se par­coure fa­ci­le­ment en voi­ture ou en 4x4. Ici, nul be­soin de chauf­feur. Vous pou­vez cir­cu­ler à votre guise, en to­tale li­ber­té. De­puis Wind­hoek, la ca­pi­tale na­mi­bienne, il vous se­ra donc très fa­cile de par­tir vers le Sud pour dé­cou­vrir le dé­sert du Ka­la­ha­ri jus­qu’au Fish Ri­ver Ca­nyon, gran­diose faille creu­sée à tra­vers les grandes éten­dues as­sé­chées re­cou­vertes de sable rouge. En­suite, cap sur le dé­sert du Na­mib qui couvre plus de 15 % de la su­per­fi­cie du pays. Dans ce dé­sert im­pla­cable et gran­diose, avec des dunes dé­pas­sant les 200 mètres de hau­teur, la vie se main­tient grâce à une zone de brouillard éta­blie au con­tact de l’air chaud de l’in­té­rieur et des masses froides ve­nues de l’At­lan­tique. Là, le long de la fa­çade ma­ri­time, le parc na­tio­nal du Na­mib Nauk­luft pré­sente des pay­sages très va­riés, entre mas­sifs mon­ta­gneux, gi­gan­tesques dunes et plaines dé­ser­tiques. Et, au coeur du Na­mib, le lac as­sé­ché de Sos­susv­lei est cein­tu­ré de dunes dont cer­taines dé­passent les 300 mètres de haut. Au Nord, le parc na­tio­nal d’Eto­sha offre son fa­bu­leux fes­ti­val de vie sau­vage. Il doit son pay­sage unique au lac as­sé­ché d’Eto­sha : une dé­pres­sion peu pro­fonde, mais grande de 5 000 km². Plu­sieurs points d’eau ré­par­tis au sud du lac per­mettent d’ob­ser­ver les ani­maux dans des condi­tions sou­vent ex­tra­or­di­naires. Vous y aper­ce­vrez des hyènes, kou­dous, élans du Cap, pan­thères ta­che­tées, bu­bales, hip­po­tragues, élé­phants, lions… Dans le centre de la Na­mi­bie, le Da­ma­ra­land, d’une grande ri­chesse géo­lo­gique pos­sède le point culmi­nant du pays (Kö­nig­stein, 2 576 mètres). C’est aus­si le sanc­tuaire des pre­miers hommes qui s’abri­tèrent dans les grottes. La côte, au­tour de la ville de Swa­kop­mund, abrite la plus im­por­tante co­lo­nie d’ota­ries à four­rure au monde et une forte concen­tra­tion d’oi­seaux mi­gra­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.