Ma­riage mu­sul­man

Mariages - - Pratique -

Quels sont ses fon­de­ments ?

La base du ma­riage est le libre consen­te­ment des deux époux. Le fu­tur ma­rié doit être mu­sul­man, en re­vanche, la femme peut être ch­ré­tienne ou juive. Cette re­li­gion ac­cepte le di­vorce et la po­ly­ga­mie.

Com­ment s’y pré­pa­rer ?

Les fu­turs époux vont voir l’imam de la mos­quée et de­mandent que la cé­ré­mo­nie soit pro­non­cée à la mos­quée ou au do­mi­cile des pa­rents de la jeune fille. La pré­pa­ra­tion est très res­treinte, contrai­re­ment au ma­riage ca­tho­lique. Les fa­milles se mettent préa­la­ble­ment d’ac­cord sur la dot que le fu­tur ma­ri pré­voit pour sa femme et qui res­te­ra sa pro­prié­té ex­clu­sive.

À quoi res­semble la cé­ré­mo­nie ?

À la mos­quée ou à la mai­son, le père (le frère ou l’oncle) re­met la jeune fille à son fu­tur époux qui est ac­com­pa­gné de deux té­moins. L’imam lit des ver­sets co­ra­niques et donne les an­neaux aux deux époux de­vant la fa­mille, les té­moins et les amis. Se­lon les na­tio­na­li­tés, di­verses cou­tumes ponc­tuent la cé­ré­mo­nie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.