Des pres­ta­taires à la res­cousse

Mariages - - Pratique -

Bien qu’il n’y ait pas de règles éta­blies, les re­mer­cie­ments entrent dans la même ca­té­go­rie que la liste de ma­riage : c’est in­dis­pen­sable, no­tam­ment pour faire plai­sir aux gé­né­ra­tions an­ciennes. Ici aus­si, les pres­ta­taires spé­cia­li­sés dans le ma­riage ont sim­pli­fié les choses. Les pro­fes­sion­nels du faire-part et les pho­to­graphes pro­posent des for­mules clas­siques et pra­tiques. Il ne faut pas hé­si­ter à leur de­man­der conseil. Mieux en­core, les spé­cia­listes des listes de ma­riage pré­viennent les fu­turs ma­riés au fur et à me­sure des achats : « Un­tel vous a of­fert ce­ci. » On peut donc re­mer­cier les gens avant le ma­riage ou, mieux en­core, pré­pa­rer ses re­mer­cie­ments à l’avance, ce qui fait ga­gner un temps pré­cieux. Ce­pen­dant, cer­tains in­vi­tés pour­ront se dé­sis­ter au der­nier mo­ment et ne pas ve­nir à la cé­ré­mo­nie. On pré­pare donc ses re­mer­cie­ments uni­que­ment sur la base des ca­deaux, et on at­tend que le grand jour ait eu lieu pour les ter­mi­ner. Les plus mo­dernes op­te­ront pour les nou­velles tech­no­lo­gies : mail, al­bum pho­to nu­mé­rique, carte vir­tuelle sur In­ter­net… Mais ce­la doit être de pré­fé­rence ré­ser­vé aux amis, ou en­core aux jeunes cou­sins. Fi­na­le­ment, le clas­sique car­ton ma­nus­crit et per­son­na­li­sé : « Mer­ci tante Alice pour

ton ma­gni­fique vase rose », avec une pho­to des ma­riés jointe, reste en­core ce qui se fait de mieux !

FAIRE- PART CRÉA­TIF

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.