Mieux vaut tard que ja­mais

Mariages - - Pratique -

Charlotte et Fabrice se sont ma­riés le 6 sep­tembre 2015. Huit mois après, les jeunes ma­riés conti­nuaient de re­mer­cier leurs convives ! À leur dé­charge, une noce de trois cents in­vi­tés et la vo­lon­té d’écrire à cha­cun un mot, avec le nom du ca­deau et l’usage qu’il en est fait. « J’ai fi­ni par écrire des lettres et non plus quelques lignes sur un car­ton, et j’in­vite les gens à dî­ner pour me faire par­don­ner mon retard », confie Charlotte. En outre, elle glisse dans l’en­ve­loppe une pho­to, no­tam­ment aux gens qui ont fait un ca­deau mais n’ont pu as­sis­ter à leur ma­riage.

FAIRE- PART CRÉA­TIF

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.