Ca­mille Mar­guet

Mariages - - C'Est Tendance -

Vo­lutes, vo­lumes et lu­mière Une muse, une nymphe, une femme par­fai­te­ment an­crée dans l’air du temps. Telle est la ma­riée de la créa­trice Ca­mille Mar­guet. Pa­ri­sienne aus­si et peut-être un peu new-yor­kaise éga­le­ment, à l’image de la sty­liste qui a fait ses classes dans la mé­ga­lo­pole au­près de Diane von Furs­ten­berg. Elle le ra­conte elle-même, c’est à Big Apple que son amour des beaux tis­sus a vu le jour et que sa pas­sion pour la dé­li­cate quête de l’équi­libre entre flui­di­té et struc­ture des formes est née. Ré­sul­tat ? Une mai­son à son nom, d’abord, et une col­lec­tion au nom évo­ca­teur : Let me be the love I seek. Ses robes sont ain­si un sub­til mé­lange de ma­tières nobles (double crêpe, mous­se­line de soie…), un jeu de trans­pa­rences et de lu­mières, de mou­ve­ments et de lignes gra­phiques, tou­jours très sobres, lé­gères et élé­gantes. On fait son choix par­mi les mo­dèles de Ca­mille Mar­guet, ou bien on fait adap­ter une des robes se­lon ses en­vies. Chic alors !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.