Les perles de l’océan In­dien

AUX SEYCHELLES, CALME, LUXE ET VO­LUP­TÉ SE CONJUGUENT AU PLUS- QUE- PAR­FAIT. CES JOYAUX EXO­TIQUES, IN­FI­NI­MENT RO­MAN­TIQUES ET TEL­LE­MENT SENSUELS, VOUS IN­VITENT À PAR­TA­GER DES MO­MENTS DE PUR BON­HEUR, ENTRE ART DE VIVRE, BIEN- ÊTRE, AC­TI­VI­TÉS SPOR­TIVES ET LOI

Mariages - - Lune de Miel - PAR DOMINIQUE POURRIAS

Plages de rêve, océan In­dien aux re­flets chan­geants, cou­chers de soleil arc- en- ciel… L’ar­chi­pel des Seychelles, îles d’émo­tions sans cesse re­nou­ve­lées, s’ins­crit comme la des­ti­na­tion ro­man­tique des couples dé­si­reux de se plon­ger dans le re­gard de l’autre avec les co­co­tiers pour seuls té­moins. On pré­tend même que la val­lée de Mai, à Pras­lin, est l’em­pla­ce­ment du jar­din d’Éden. Aux Seychelles, tous les rêves de bon­heur de­viennent réa­li­té.

Ma­hé, l’éveil des sens

En met­tant le cap sur les Seychelles, vous at­ter­ri­rez à Ma­hé qui dis­pose du seul aéroport in­ter­na­tio­nal du pays. Puis, le ra­vis­se­ment est to­tal. Voi­ci une terre de beau­té aux di­men­sions qui res­tent mo­destes. C’est pour­tant la plus grande île gra­ni­tique de l’ar­chi­pel (155 km2) et la plus éle­vée avec le morne Sey­chel­lois (910 m). Elle abrite Vic­to­ria, l’une des ca­pi­tales par­mi les plus pe­tites au monde. Ici, par­tez à pied ex­plo­rer le quar­tier au­tour de Mar­ket Street, une rue pié­tonne du centre-ville aux vieilles mai­sons or­nées de mar­quises et de bal­cons ajou­rés. Leurs cou­leurs pim­pantes ri­va­lisent avec celles des échoppes te­nues par des Chi­nois ou des In­diens. Le Jar­din bo­ta­nique, la tour de l’Hor­loge et les mu­sées na­tio­naux d’His­toire et d’His­toire na­tu­relle com­posent par ailleurs la pa­lette des vi­sites in­con­tour­nables. À Beau Val­lon, on dé­couvre la plus belle plage de Ma­hé : un arc de trois ki­lo­mètres de sable blanc ani­mé de blocs de gra­nit et de pal­miers.

Pras­lin, la sé­duc­trice

À 45 km au nord-est de Ma­hé, Pras­lin a été bap­ti­sée ain­si en hom­mage à Ga­briel de Choi­seul, duc de Pras­lin, mi­nistre de la Ma­rine de Louis XV, en 1768. Elle peut s’en­or­gueillir de bien des at­traits comme la val­lée de Mai, ins­crite sur la liste du patrimoine mon­dial par l’Unes­co, où pousse à l’état sauvage le pal­mier qui donne les fa­meux co­cos de mer, sur­nom­més co­cos-fesses en rai­son de leurs formes aus­si ori­gi­nales que sug­ges­tives… C’est le sym­bole des Seychelles. Mais Pras­lin étonne en­core par d’autres mer­veilles comme l’Anse La­zio et l’Anse Geor­gette, clas­sées dans le top 10 des plus belles plages au monde, sa su­perbe cein­ture de co­rail, sa faune (nom­breuses es­pèces de lé­zards et d’oi­seaux ra­ris­simes), ses construc­tions à l’ar­chi­tec­ture créole, ses ate­liers d’ar­tistes, ses centres de plon­gée sous-ma­rine…

La Digue, là où le temps sus­pend son vol

In­time et convi­viale, La Digue est un pur en­chan­te­ment. Ar­ri­ver en ba­teau au pe­tit port de La Passe pro­cure une sen­sa­tion in­ou­bliable. En­suite, pour ex­plo­rer ce havre de paix, bi­cy­clettes et chars à boeufs sont les moyens de lo­co­mo­tion les plus ap­pro­priés. À Union Es­tate, une ferme-éco­mu­sée, vous dé­cou­vri­rez une co­co­te­raie avec son four où est sé­chée la noix de co­co, en­suite trans­for­mée en huile, ain­si qu’une mai­son co­lo­niale. Ne man­quez pas l’en­clos des tor­tues géantes, le chan­tier na­val et la Ré­serve spéciale de la veuve. Elle est dé­diée à un oi­seau très rare, le gobe- mouche du pa­ra­dis, ap­pe­lé « veuve noire des Seychelles » par la po­pu­la­tion.

Comme des Ro­bin­son Cru­soé de luxe

Aux Seychelles, on dis­tingue les îles gra­ni­tiques « in­té­rieures » qui se si­tuent au­tour des îles prin­ci­pales ; et les îles « ex­té­rieures », co­ral­liennes, qui s’étirent vers la côte Est afri­caine. Ces mondes mi­nia­tures, dont cer­tains sont des îles-hôtels, sont des pa­ra­dis ter­restres. En avion, hé­li­co­ptère ou ba­teau, quelques mi­nutes suf­fisent pour se rendre à l’île du Nord, Sil­houette, Cousine… De­nis Is­land, en­tou­rée d’un la­gon très pois­son­neux, est un centre de pêche au gros. Sur Fré­gate vivent en li­ber­té des tor­tues géantes tan­dis que Bird Is­land est un sanc­tuaire d’oi­seaux ré­pu­té. L’île aux Cerfs est idéale pour la plon­gée sous-ma­rine ; Sainte-Anne pour faire une ex­pé­rience gas­tro­no­mique aux mul­tiples sa­veurs…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.