Au fil des sai­sons

Mariages - - Réception -

L’idée ici est as­sez simple, il s’agit de cé­lé­brer la sai­son de votre ma­riage. S’il a lieu fin sep­tembre vous êtes en au­tomne, si c’est dé­but mars c’est hiver, à la mi-juin on fête en­core le prin­temps… Ce sont les fleurs et les pro­duits de sai­son qui met­tront ce­la à l’hon­neur, les cou­leurs et les sym­boles éga­le­ment.

Prin­temps Fleurs

Sai­son de la re­nais­sance de la na­ture par ex­cel­lence, le prin­temps se­ra une source d’ins­pi­ra­tion flo­rale in­ta­ris­sable. Myo­so­tis, bleuets, li­las, ma­gno­lias, pi­voines, mu­guets en mai, tu­lipes, nar­cisses, or­chi­dées, gly­cines et jon­quilles, voi­là pour les plus connues.

Pro­duits

Au mois d’avril, on sa­vou­re­ra lan­gous­tines et as­perges. Et pour le des­sert, la fraise ga­ri­guette est de la fête. L’agneau est la tra­di­tion pas­cale, ne l’ou­bliez pas ! Et la mo­rille est tou­jours de sai­son. En mai, on peut avec un peu de chance pro­fi­ter des der­nières co­quilles Saint-Jacques. Si­non le saint-pierre fe­ra l’af­faire. À moins qu’on ne pré­fère un veau de lait et ses pe­tits pois de sai­son. La fraise est épa­nouie et dé­jà la ce­rise l’a re­jointe. L’amande est aus­si un fruit de sai­son. En­fin en juin, arai­gnées de mer, moules et crabes dé­barquent sur les tables, avec les ha­ri­cots et les to­mates, les cour­gettes, les gi­rolles et les cèpes. C’est aus­si le mo­ment de l’ar­ti­chaut. Gro­seilles, pêches, abri­cots et me­lons sortent à foi­son. Vous avez là de quoi concoc­ter le plus sa­vou­reux des me­nus de ma­riage.

Dé­co­ra­tion

Quand on pense prin­temps, on pense ins­tinc­ti­ve­ment au vert. On peut aus­si son­ger au jaune, à l’orange, au beige. Sai­son des amours et du re­nou­veau, le prin­temps s’illustre par les bour­geons et les ce­ri­siers en fleurs, et l’on peut en­vi­sa­ger de s’en ser­vir pour des centres de table par exemple. Des cha­peaux de paille, des car­rés d’herbes vertes, des bou­quets de jon­quilles agré­men­te­ront votre dé­co­ra­tion avec dé­lice.

Eté Fleurs

C’est la sai­son des arums, qui se­ront par­faits pour la dé­co, mais aus­si des ca­pu­cines et des co­que­li­cots, des dah­lias et des bé­go­nias, des free­sias et des lis. Il faut éga­le­ment pen­ser au chèvre­feuille, aux hor­ten­sias et aux fuch­sias…

Pro­duits

À tous les fruits et lé­gumes de juin viennent s’ajou­ter les au­ber­gines, poi­vrons et prunes. Cô­té vo­lailles, on trouve les pre­miers gi­biers, pour les amateurs. Et si vous at­ten­dez sep­tembre, rou­gets, cham­pi­gnons, noix, mûres et myr­tilles, mi­ra­belles, rai­sins et figues se­ront de la par­tie.

Dé­co­ra­tion

Le bleu et le jaune se­raient les cou­leurs de l’été. Le jaune pour la cha­leur du soleil, le bleu pour la cou­leur du ciel… Pour peu que le temps soit avec vous, pen­sez aux tran­sats, aux pa­ra­sols, aux cas­quettes et ca­no­tiers. Et pour­quoi pas ten­ter de créer une pe­tite plage dans le jar­din ?

Au­tomne Fleurs

Plus que les fleurs, qui sont les mêmes que celles qu’on voit l’hiver, on mi­se­ra ici sur les mar­rons et châ­taignes, les cu­cur­bi­ta­cées et autres co­lo­quintes d’or­ne­ment, les bran­chages et les ta­pis de feuilles mortes.

Pro­duits

Tous les pro­duits de sep­tembre sont en­core pré­sents quelques se­maines au dé­but de l’au­tomne, pro­fi­tez-en ! L’au­tomne est la sai­son de la co­quille Saint-Jacques, on ne s’en prive pas. Cô­té sous- bois, on trouve trom­pettes- des- morts et pieds- de- mou­ton. La châ­taigne pointe le bout de sa bogue, et le coing se dis­tingue. Le to­pi­nam­bour aime le mois de no­vembre et la clé­men­tine com­mence à ar­ri­ver…

Dé­co­ra­tion

Les cou­leurs de l’au­tomne – rouge, mar­ron, jaune, vert – sont un ra­vis­se­ment. Dis­po­sez, par exemple, dans de jo­lis bo­caux en verre un mé­lange de noi­settes, noix (avec leurs co­quilles), glands de chênes, branches et feuilles. Po­sez des co­lo­quintes sur vos tables. Réa­li­sez des guir­landes avec des feuilles rouges et jaunes sim­ple­ment ac­cro­chées avec de pe­tites pinces à linge dis­crètes à une fi­celle ten­due…

Hiver Fleurs

Contrai­re­ment aux idées re­çues, cer­taines plantes et fleurs poussent et fleu­rissent en plein hiver. C’est le cas de la rose de Noël, de la bruyère d’hiver, des pri­me­vères et des pen­sées, mi­mo­sas et ca­mé­lias. Les perce-neige et le jas­min d’hiver bien sûr. Mais aus­si cer­tains iris.

Pro­duits

De fin dé­cembre à fin mars, on dé­gus­te­ra du ho­mard, des lan­goustes et des huîtres, des co­quilles saint-jacques, de la do­rade et du sau­mon. Pour les amateurs de sole et d’our­sin, c’est le bon mo­ment éga­le­ment. L’oie et le cha­pon se ma­rient bien avec la truffe. À moins que l’on pré­fère le fai­san. Cô­té ver­ger, la poire, les clé­men­tines et les oranges sont les reines. Et la mâche est de ri­gueur. On peut op­ter pour le po­ti­ron et le po­ti­mar­ron, très ten­dance. Quand vient le mois de mars, on ap­pré­cie les mo­rilles et les épi­nards et pour les fins gour­mets le tur­bot, le roi des pois­sons. Avec ce jo­li pa­nier, il y a de quoi réa­li­ser un me­nu dé­li­cieux et ori­gi­nal.

Dé­co­ra­tion

Le blanc est le sym­bole de l’hiver par ex­cel­lence, surtout dans l’ima­gi­naire collectif. Bou­gies blanches, branche de co­ton, tulle, pé­tales de roses blanches… L’idée est de jouer sur le blanc et le trans­pa­rent, par touches dé­li­cates.

L’ATE­LIER D’ADÈLE

PRETTYWEDDING.FR

LES HERBES HAUTES

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.