Châ­teau, ma­noir, à la mai­son… COM­BIEN ÇA COÛTE ?

OUF ! VOUS AVEZ EN­FIN FIXÉ UNE DATE ET AN­NON­CÉ LA BONNE NOU­VELLE À VOS PROCHES. IL NE VOUS RESTE PLUS QU’À OR­GA­NI­SER LA RÉ­CEP­TION. OUI, MAIS OÙ ? ENTRE LES IMPÉRATIFS CLI­MA­TIQUES, LE NOMBRE D’IN­VI­TÉS ET LES LI­MITES DE VOTRE BUD­GET, COM­MENT DÉ­NI­CHER LE LIE

Mariages - - Réception - PAR MOR­GANE SOULARUE

Tout est ques­tion de temps. Si vous pen­sez prendre tout le vôtre pour bien choi­sir le lieu, dé­bu­tez vos re­cherches au moins un an avant le jour J. De­man­dez des de­vis dé­taillés avant de je­ter votre dé­vo­lu sur tel ou tel en­droit. Outre vos en­vies et votre bud­get, le pre­mier cri­tère de sé­lec­tion d’un es­pace est le nombre de convives. Te­nez compte en­suite des pos­si­bi­li­tés d’hé­ber­ge­ment proche, du par­king, de la sai­son… Une fois la ré­ser­va­tion faite, le pres­ta­taire peut vous pro­po­ser une liste de trai­teurs, mais en règle gé­né­rale, il ne vous l’im­po­se­ra pas. Par­tez à la pêche aux in­for­ma­tions en ques­tion­nant votre entourage : le bouche-à-oreille est sou­vent le meilleur moyen de trou­ver la salle idéale. Inspirez-vous des cé­ré­mo­nies aux­quelles vous avez as­sis­té, mais ne vous lais­sez pas trop in­fluen­cer, au risque de trop vous éloi­gner de votre vi­sion per­son­nelle.

Ma­riage au châ­teau ou dans un ma­noir

Tous les ma­riés en rêvent, vous ne se­rez donc pas les seuls à y son­ger. Ré­ser­ver ce lieu long­temps à l’avance (un an et de­mi, voire deux ans) et sa­chez que le luxe a un prix. Si vous te­nez vrai­ment à ce genre d’en­droit et que vos fi­nances ne vous le per­mettent pas, pen­sez au ma­noir, moins so­len­nel et plus in­time. At­ten­tion, ces es­paces

peuvent se louer « nus ». Il vous fau­dra donc ajou­ter au prix ini­tial ce­lui de la lo­ca­tion du ma­té­riel, du trai­teur et du ser­vice. Les fes­ti­vi­tés sont as­su­rées jusqu’à une cer­taine heure (2 heures, 4 heures du ma­tin…) : de­man­dez à quel ta­rif vous se­ront fac­tu­rées les heures sup­plé­men­taires. Pour toutes celles qui rêvent d’un ma­riage de prin­cesse, le pa­lace garde la pre­mière place : cadre luxueux, ser­vice im­pec­cable, re­pas ir­ré­pro­chable et pos­si­bi­li­té de louer des chambres pour vos in­vi­tés.

Un ma­riage à la mai­son

Très ten­dance. Vous êtes seul maître à bord et or­ga­ni­sez un ma­riage in­ti­miste et convi­vial. Certes, vous vous évi­te­rez la la­bo­rieuse re­cherche de salle et fe­rez l’éco­no­mie sur ce poste, mais une mul­ti­tude de pe­tits dé­tails doivent res­ter sous haute sur­veillance. La place, tout d’abord, la lo­ca­tion du ma­té­riel, en­suite : vais­selle, nappes, chaises, tables, tentes… Si vous avez des amis ou des voi­sins sym­pas, vous pour­riez peut-être leur em­prun­ter cer­tains élé­ments (tables et chaises). Le cas échéant, de­man­dez à votre trai­teur ce qu’il peut vous four­nir et faites-lui vi­si­ter les lieux afin qu’il se rende compte des pos­si­bi­li­tés (la cui­sine, surtout). Pré­fé­rez le buf­fet au dî­ner as­sis, plus convi­vial, plus pra­tique et moins contrai­gnant au ni­veau du ser­vice. Re­mi­sez tous vos bi­be­lots dans une pièce fer­mée à clé et dé­co­rez votre lo­gis avec des élé­ments simples et raf­fi­nés : fleurs, bou­gies, guir­landes d’am­poules… Faites une pe­tite place à votre ani­ma­teur et à sa so­no (vé­ri­fiez votre ins­tal­la­tion élec­trique pour ne pas faire sau­ter les plombs !), n’ou­bliez pas le par­king, l’hé­ber­ge­ment de vos convives, no­tam­ment en ville. Mul­ti­pliez les por­tants à rou­lettes pour avoir un ves­tiaire digne de ce nom. Pen­sez à pré­ve­nir vos voi­sins, surtout si vous ha­bi­tez un ap­par­te­ment. En­fin, ar­mez-vous de cou­rage le len­de­main : vous êtes par­tie pour des heures de mé­nage et de ran­ge­ment.

Eva­sion fée­rique

Le châ­teau de Vallery est dé­crit comme le lieu de la sé­duc­tion et de l’amour. En Bour­gogne, à une heure de Pa­ris, ce do­maine est idyl­lique pour votre ré­cep­tion. Voya­gez à tra­vers sa grande ga­le­rie, sa salle de ten­tures, son riad et sa ro­se­raie. L’église, en orée de la fo­rêt, est un en­droit en­chan­teur pour cé­lé­brer votre union. Vingt-huit chambres de rêve au châ­teau sont mises à votre dis­po­si­tion ain­si que qua­rante-deux hé­ber­ge­ments à la ferme du châ­teau, à proxi­mi­té. Fa­bri­quer des mo­ments in­ou­bliables dans ce lieu en­voû­tant.

A L’AP­PROCHE DE L’ÉTÉ, ON VOUS AIDE À FAÇONNER VOTRE MA­RIAGE À VOTRE IMAGE : TROU­VER LE FAIRE- PART QUI TAPE À L’ OEIL, L’EN­DROIT DE RÊVE POUR VOTRE CÉ­RÉ­MO­NIE, DES IDÉES CA­DEAUX POUR SUR­PRENDRE VOS CONVIVES ET SURTOUT LE WED­DING PLAN­NER PAR­FAIT !

CH­TEAU SAUSSAY

GRANGE BOURGOULT DE

MA­NOIR BRUYÈRE DE LA

CH­TEAU CA­NON DE

CHA­TEAU VALLERY DE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.